Orval, de l’abbaye Orval (SAQ)

Orval, de l’abbaye Orval (SAQ)
26 Juin 2014

Orval
Ale belge
6,9 %
330 ml
Abbaye d’Orval

Pardonnez mon verre rustique, mais je suis de retour dans ma région et je n’ai pas encore apporté mes verres (par exemple mon « fameux » verre de Stella Artois… Ou ma tulipe que j’ai brisée depuis un certain temps, toujours en attente de remplacement). L’Orval est un classique des bières d’Abbaye belge, et dans mes souvenirs elle contient des levures sauvages, la brettanomyces, qui lui donnent un caractère particulier.

Au verre, la bière est d’une couleur qui rappelle le cantaloup. Elle jouit d’une mousse très imposante et consistante. De plus, la carbonatation est impressionnante, un effet probablement accentué par une limpidité hors-paire du liquide.

Au nez, on sent bien les levures sauvages et leur côté chevalin. Ça rappelle la pelure de pomme et laisse présager une bonne acidité en bouche. Ça sent rustique, ça me fait penser à du foin.

En bouche, l’effervescence puissante picote fortement la langue. On distingue un subtil côté surette rappelant les canneberges, et le côté boisé des brettanomyces s’affirme bien. Le corps est mince, mais pas dénudé de sucres résiduels. Ce qui surprend le plus, c’est une certaine amertume tout le long de la bouche, assez peu commune chez la grande majorité des bières belges. Ça fait un très beau mélange!

Appréciation générale : Cette bière est connue mondialement et a une excellente réputation. Je comprends bien pourquoi. Elle est excellente en cet après-midi, et elle se distingue de ses congénères belges (du moins celles disponibles à la SAQ). Tout est une question d’équilibre entre l’acidité des brett, l’effervescence et l’amertume. Note : 17,5/20

Par Manuel Lavoie-April

Note
87,5 %

Manuel Lavoie-April

Originaire de Trois-Pistoles, dans le Bas-Saint-Laurent. Pour tous ceux qui ne savent pas où c’est, simplifions les choses en disant que c’est entre Rivière-du-Loup et Rimouski, sur le bord du fleuve. Je suis présentement médecin-résident en neurologie à Sherbrooke. C’est à l'été 2013 que j’ai fait mes premières armes en bière de microbrasserie avec divers produits de Dieu du Ciel! ou du Trou du Diable. J’adore les IPA, les stouts impériaux et les saisons. J’apprécie tout type de bière, tant que c’est original et/ou bien fait.

Comments

  1. C’est UN Orval et non une orval. Cette originalité viendrait de l’histoire du nom de la bière.

  2. Oui, ça y en a de l’Orval une fois. God verdammt !

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Solstice d’Été Framboises de Dieu du Ciel!

Solstice d’Été Bière de blé sûre aux fruits 5,9% alc/vol 341 ml Dieu du Ciel!   La Solstice d’Été est la bière de la microbrasserie Dieu du Ciel!...

Fermer