Triple à la Brett Lambicus d’À la Fût

Triple à la Brett Lambicus d’À la Fût
27 Juil 2014

Triple à la Brett Lambicus
Bière Triple avec levures sauvages
8,4% alc/vol
750 ml
À la Fût

 

Voilà un style de bière assez peu répandu au Québec : une triple belge qui a été vieillie six mois en fûts de chênes dans lesquels des brettanomyces étaient présentes. La bière est de couleur pêche, complètement voilée et un (très) épais collet de mousse est présent. En la versant dans mon verre, le tout est très mousseux, tel qu’on peut s’y attendre de la part d’une bière contenant des bretts (faites attention à la bouteille, la mousse remonte constamment!). Au nez, ça sent épicé, arômes auxquels se mélange le côté «funky», acide, que certain appelle «cuir», des levures sauvages. Des arômes de fruits s’en dégagent également.

En bouche, c’est assez puissant mais on retrouve une texture soyeuse à la fois (ça passe bien). L’acidité des bretts est ce que l’on remarque en premier lieu. Ensuite, on goûte diverses épices, telles que le poivre, entre autres, qui s’accordent à merveille aux levures belges. Ensuite viennent les saveurs de fruits (telles qu’on pourrait les goûter dans une bière Triple) : ça me rappelle les pommes vertes et les abricots surtout. Un côté sucré en fin de bouche n’est pas sans rappeler le miel ou même le sucre d’orge. Une amertume bien présente, certes un peu masquée sous toute cette acidité, viens titiller le palais.

 

Appréciation générale : Au début de la dégustation j’avais un peu de misère à goûter le côté «Triple» de cette bière, au profit de toute l’acidité apportée par les levures sauvages. Plus celle-ci avance, plus le côté fruité et céréalier ressort. Je salue l’audace du brasseur pour avoir créé cette bière et elle très bien réussie. Je dois toutefois faire ressortir certains de ses défauts : premièrement elle manque de «buvabilité» (pour moi en tout cas) car très axée sur l’acidité. Elle en néglige même un peu la complexité selon moi. Ensuite, j’aurais aimé que le côté «boisé», dû à son vieillissement en fûts de chênes, ressorte plus. L’alcool ressort peut-être un peu trop en finale aussi. C’est quand même une bière assez à part des autres, donc je vous la recommande si vous avez envie d’une nouvelle bière acide. Sinon, je vous recommanderais dans le même style (à peu près) l’Ours ou bien la Dulcis Succubus du Trou du Diable, qui sont, à mon avis, bien meilleures. 15,5/20.

Note
77,5 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. […] -Triple à la Brett d’À la Fut, une triple à laquelle a été ajoutée des levures brettanomyces. […]

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Rye ESB
Rye ESB de Dunham

Rye ESB Extra Special Bitter 6% 341 ml Microbrasserie Dunham Voici une bière que j’ai beaucoup appréciée lors de ma première dégustation. J’ai bien hâte d’y regoûter! La...

Fermer