Dubbel d’Hiver du Castor

Dubbel d’Hiver du Castor
29 Août 2014

Dubbel d’Hiver
Double belge
7% alc/vol
660 ml
Le Castor

 

Je déguste aujourd’hui la Dubbel d’Hiver du Castor.

La bière est couleur caramel foncé et un peu voilée. Une mousse possédant une bonne tenue est présente. Celle-ci semble crémeuse.

Au nez, ça sent surtout les fruits séchés tels que les raisins, les dattes et les prunes. Un peu les céréales aussi. C’est sucré comme bouquet.

En bouche, des accents caramélisés se fondent avec des saveurs de fruits séchés (les mêmes qu’anticipé dans le bouquet), de canneberges et de cerises. Certaines épices apparaissaient également tels que la coriandre et le clou de girofle. Des esters de fermentation (probablement?) semblent ressortir après plusieurs gorgées rappelant la gomme balloune, les bananes et les fraises. Peut-être un peu la vanille aussi. C’est très frais en bouche. La texture est assez mince toutefois je trouve, ce qui est un aspect qui me déplaît dans la majorité des Dubbel que j’ai goûté. Peut-être est-ce une caractéristique du style? Il y a également un côté pain grillé et grains frais, surtout en arrière bouche. En finale, c’est légèrement acide et houblonné.

 

Appréciation générale : La Dubbel d’Hiver offre un bon moment mais faute d’être vraiment accrocheuse, elle risque de se faire oublier éventuellement. Avoir le choix, j’irais définitivement plus vers une Gros Mollet de la Microbrasserie du Lac St-Jean ou la Dominus Vobiscum Double dans le même style ou encore vers une bière plus intense telle que la Wee Heavy de la même microbrasserie au lieu de celle-ci. C’est la bière que je trouve la plus faible du Castor, mais encore là ce n’est peut-être que moi. Elle peut toutefois être intéressante à déguster pour se familiariser avec le style.

 

15/20

 

Simon

 

dubbel d'hiver

Dubbel d’Hiver avec raisins à vin rouge
Dubbel
6,5% alc/vol
660 ml
Le Castor

 

J’ai réussi à dégoter une Dubbel d’Hiver avec raisins à vin rouge du Castor, une nouvelle version sortie au début de l’hiver et disponible en quantité très limitée. Je ne suis pas particulièrement fan de la première version de cette bière mais je suis curieux de voir si cette seconde version sera supérieure.

La bière est d’une teinte brun ambré. La mousse est presque inexistante.

Au nez, je perçois immédiatement un côté légèrement plus fruité et vineux que la version précédente de cette bière, probablement à cause de l’ajout de raisins à vin rouge au brassage. Sinon, on détecte toujours les arômes de prunes, de dattes, de mélasse et de sucres cuits que l’on retrouve habituellement dans les Doubles belges.

En bouche, c’est sucré. On goûte des saveurs de cassonade, de chocolat, de mélasse et de fruits secs (raisins, prunes, dattes, figues). Une légère amertume de grains rôtis se fait ressentir, rééquilibrant le tout. La levure de type belge apporte des nuances épicées qui font penser au poivre, à la coriandre, au girofle, etc. La fin de bouche est particulièrement fruitée, rappelant les raisins rouges, les fraises, les bananes flambées… La texture est relativement mince et la bière est aussi un peu sèche et astringente en finale.

 

Appréciation générale : À mon avis elle est du même calibre que la Dubbel d’Hiver aux fruits secs tout en offrant une expérience différente. Le côté légèrement vineux en finale de cette version est agréable mais dans l’ensemble ce n’est vraiment pas une bière mémorable. En effet, les saveurs J’aime beaucoup le Castor mais je continue à dire que celle-ci est l’une de leurs plus faibles.

 

15/20

 

Simon

 

Note
75 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
IPA Américaine des Appalaches de Pit Caribou

IPA Américaine des Appalaches IPA américaine 7% alc/vol 500 ml Pit Caribou   L’IPA américaine de la microbrasserie Pit Caribou est une de ces IPA québécoise bien houblonnée...

Fermer