69 du Boquébière

69 du Boquébière
28 Sep 2014

69
Bière sure expérimentale
7,5%
750 ml
Microbrasserie Boquébière

 

La 69 est une bière qui a la réputation d’être très, très acide. Le brasseur conseille même de partager le contenu de la bouteille pour éviter les reflux gastriques!

Déjà, en la décapsulant le résultat fut… explosif. On a perdu une partie du contenu sur le pauvre napperon de Simon (c’est la deuxième bière sûre en deux jours qui mousse sur celui-ci)! Au verre, la bière est couleur jus de pruneau, et elle est très opaque. On voit des dépôts flotter en son sein. La mousse est couleur caramel et forme un collet persistant.

Au nez, c’est assez fruité. On y retrouve des arômes de framboises, de pommes et de cerises. Une odeur distinctive de levure sauvage semble se démarquer aussi.

En bouche, le liquide est assez épais, pratiquement pâteux, et plusieurs saveurs sont remarquables : mélasse, figues, fruits rouges mentionnés précédemment. Étonnamment, on distingue une saveur de sirop pour la toux. L’acidité est vraiment plus présente que la Hildegard Rouge des Cantons (de la même microbrasserie) que nous avons bue cet été. Elle est présente tout le long de la gorgée, et elle dégage même une bonne chaleur au fond de la gorge. L’arrière-goût est envahi de framboises, de canneberges et de fruits plus foncés et sucrés.

 

Appréciation générale : On n’en boirait clairement pas tous les jours, mais ça décape! Une rumeur veut que cette 69 soit le résultat d’une Rouge des Cantons ratée. Considérant leur similitude, ça ne serait pas surprenant! Mais nous la trouvons peut-être même meilleure. Pour l’anecdote, nous n’avons pas eu de reflux gastriques mais nous avons ressenti une chaleur à l’estomac après la dégustation. Note : 17/20

 

Par Manuel Lavoie-April et Simon Rioux

Note
85 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. trop drôle les commentaires de reflux gastrique et de bière ratée…. quand j’y ai goûtée, je ne l’ai pas aimée…trop « décapante » peut-être….

    • Merci beaucoup du commentaire! Ça fait un bout qu’on y a goûté mais le souvenir de l’acidité mordante est toujours là. C’est certain que ce n’est pas la bière sûre la plus accessible.

      As-tu goûté beaucoup d’autres bières acides avant celle-là? C’est un peu comme l’amertume, des fois il faut s’être habitué à un goût particulier pour être capable d’en tolérer des concentrations plus fortes.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
La Pitoune de Trou du Diable

La Pitoune Pilsner 5% alc/vol 600 ml Le Trou du Diable   La Pitoune est une Pilsner à la couleur jaune canari, un peu voilée et possédant un...

Fermer