La Carrick du Naufrageur

La Carrick du Naufrageur
22 Déc 2014

La Carrick
Scotch Ale
9,25% alc/vol
500 ml
Le Naufrageur

 

La Carrick est la scotch ale du Naufrageur. Sa robe acajou, qui semble limpide à la lumière, révèle de minces dépôts qui flottent dans la bière à l’aspect liquoreuse. Un gargantuesque collet de mousse beige couronne le tout. Au nez, on remarque la présence de malts caramélisés et fumés. Une fois le précieux liquide en bouche, celui-ci se démarque par de puissantes saveurs de caramel et de tourbe composé de nuances terreuses, fumées, minérales et ferreuses. Il y a aussi un aspect salin style «poisson au fumoir». Le chocolat, le brûlé et les grains grillés sont parfois évoqués. Un houblon herbacé vient appuyer l’ensemble des saveurs pendant toute la dégustation.

La bière est liquoreuse mais ne semble pas aussi sucrée que par exemple la MacKroken Flower du Bilboquet ou la Wee Heavy Bourbon du Castor. Celle-ci est veloutée au palais. L’amertume est nulle, sinon à peine perceptible de ses 28 IBU. L’alcool, pour un taux assez élevé, ne se ressent pratiquement pas de ses saveurs, à part en finale. Le caramel nous revient également en finale.

 

Appréciation générale : C’est une scotch ale très spéciale et je dirais même unique. Elle sera à essayer à coup sûr cet hiver si cela n’a jamais été fait. L’accent est ici moins porté sur les «grosses» saveurs de caramel que la Scotch Ale standard (quoi qu’elle en donne beaucoup quand même) et plus sur les saveurs tourbées de malts fumés. Les saveurs pourraient le pousser encore plus loin dans la décadence toutefois je crois (plus de sucre, de fumé pour obtenir une bière bien corpulente). C’est un breuvage délicat et exquis à apprivoiser tranquillement dans le confort de son salon en soirée. De plus, une mention sur l’étiquette nous indique qu’elle est approuvée des pirates! Quoi demander de mieux?

 

17,5/20

 

Simon

Note
87,5 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. Ce que j’aime de cette bière est justement son goût équilibré, et pas excessivement intense: Pas trop sucrée, ni trop fumée. Un sapré bon mélange!

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Quelques Arpents de Neige des Brasseurs du Temps

Quelques Arpents de Neige Witbier (bière de blé de style belge) 8,5% alc/vol 750 ml Les Brasseurs du Temps   Quand quelques arpents de neige auront tombés cet...

Fermer