56 de Farnham Ale & Lager

56 de Farnham Ale & Lager
26 Jan 2015

56
Pilsner impériale
7% alc/vol
Cannette de 473 ml
Farnham Ale & Lager

 

Encore une nouveauté chez Farnham! Un brassin spécial qui est une pilsner impériale cette fois! Celle-ci est parfaitement limpide et de couleur or. La mousse s’estompe rapidement pour ne plus être apparente du tout. Au visuel, c’est très attrayant!

Au nez, ça sent les malts pilsner légèrement acides, le miel et les houblons floraux. En bouche, première surprise : une bonne amertume (pour le style) herbacée qui vole la vedette. Derrière cet aspect on retrouve bien sûr le côté malté de la pilsner traditionnelle (en un peu plus consistant tout de même), qui est légèrement acidulé de nature. Beaucoup de houblons floraux : ça rappelle énormément le parfum. Les saveurs en général sont assez appuyées et bizarrement entremêlées, ça semble manquer un peu d’équilibre. Des saveurs de miel et de pâtisserie viennent balancer un peu le tout en arrière-bouche. La texture est aqueuse et mince malgré ces saveurs relativement vigoureuses. L’alcool ne se goûte pas vraiment (sauf vers les dernières gorgées) mais rend la bière un peu plus corpulente j’ai l’impression.

 

Appréciation générale : C’est une bière décente qui se boit bien mais je la trouve un peu décevante, surtout face à ses adversaires directs (6e Soir de Dieu du Ciel! ou encore la Pilsner impériale de la Saison 3 de Ça va Brasser qui étaient très bonnes). Bien entendu, il n’existe pas beaucoup de pilsner impériales au Québec mais je trouve cette 56 de Farnham un peu difficile à aborder du fait qu’elle semble un peu déséquilibrée entre l’amertume et le sucre, puis que les saveurs de parfums assez puissantes viennent un peu contraster avec celles de céréales acidulées. C’est une bière qui se situe dans la moyenne de ce qui se fait en micro au Québec, mais dans le style ça pourrait être beaucoup mieux selon moi. 15/20.

 

Simon

Note
75 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
King Cogne de Kruhnen

King Cogne Pale ale de seigle 6,5% 660 ml Kruhnen et la Décapsule des frères Atman   Cette King Cogne est de nouveau en bouteille, après quelques mois...

Fermer