Grande Réserve 17 d’Unibroue

Grande Réserve 17 d’Unibroue
14 Fév 2015

Grande Réserve 17
Quadruple
10% alc/vol
750 ml
Unibroue

 

Celle-ci sort tout droit de ma réserve : c’est la Grande Réserve 17 qui est sortie fin 2013! Je ne sais pas quand Unibroue ressortiront celle-ci toutefois, je croyais qu’il y avait un brassin annuel mais on n’en a toujours pas de nouvelles cette année. Voyons voir comment elle a maturée!

Après avoir retiré le bouchon de liège, le précieux liquide est versé dans mon verre. Celui-ci est d’une couleur brunâtre dans laquelle on peut apercevoir des reflets roux et caramel. Un collet de mousse, consistant au départ, devient rapidement un léger amas de bulle crémeux sur le dessus de cette Grande Réserve 17. Au nez : arômes réconfortant de pain grillé, de caramel de sucre d’orge et de toffee. Il y a également quelque chose qui me rappelle les raisins secs et les prunes. D’amblée, ça semble assez sucré!

En bouche, les saveurs sucrées d’érable, de caramel et de sucre d’orge sont les premières à se faire valoir. Viennent ensuite les saveurs de fruits secs (prunes, raisins secs, cerises et datte) et de petits fruits. Puis, une touche épicée de levure belge (et sans doute de plusieurs épices, comme la cannelle, le girofle, la cardamone…) s’ajoute au profil gustatif pour une plus grande complexité. Ça fait un peu pain d’épice (moins qu’une bière de Noël par contre) ou gâteau aux fruits secs. L’aspect boisé de la bière ressort dans une belle rondeur en arrière-bouche, avec le sucre d’orge et le pain rôti encore une fois. La bière est assez pétillante en début de gorgée pour finalement devenir un peu plus onctueuse par la suite. Une chaleur d’alcool vient clore la gorgée, s’accentuant tout au long de la dégustation (ce qui est très agréable!).

 

Appréciation générale : Sur plusieurs points on pourrait comparer la Grande Réserve 17 à la Résolution : ce sont toutes deux des bières fortes de tradition belge «à la Unibroue» qui flirtent avec le style Quadruple. La Résolution joue toutefois plus sur les saveurs d’épices tandis que la 17 y va à fond dans le sucre d’orge et le caramel. J’aime bien quand mes Quadruples sont très sucrées comme c’est le cas ici! On avait entendu des histoires de bouchons défectueux (sur le long terme) à sa sortie, Unibroue abaissant le prix de ces Grande Réserve 17 de 9,99$ à 5,99$. Et bien ce n’était définitivement pas mon cas car elle est très bonne plus d’un an après sa sortie. Il m’en reste une dernière en réserve que je garderai pour déguster dans un ou deux ans! Santé! 17/20 pour la 17!

 

Simon

Note
85 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Brune au Miel de la Microbrasserie du Lièvre

Brune au Miel Brown Ale au miel 6,5% alc/vol 341 ml Microbrasserie du Lièvre   Ça fait déjà quelquefois que je bois la Brune au Miel de la...

Fermer