Anne Baillargeon de la Microbrasserie de l’Île d’Orléans

Anne Baillargeon de la Microbrasserie de l’Île d’Orléans
01 Avr 2015

Anne Baillargeon
Ale blonde
5% alc/vol
500 ml
Microbrasserie de l’Île d’Orléans

 

Anne Baillargeon est la Golden Ale de la Microbrasserie de l’Île d’Orléans, qui est houblonnée à froid comme l’annonce la description sur l’étiquette.

La bière est couleur paille et propose un bel aspect voilé dans lequel de timides bulles remontent à la surface. La mousse est dense, crémeuse, couleur ivoire. Au nez, c’est un bouquet de miel, de céréales et de fleurs des champs.

En bouche, ça goûte le miel et les fleurs des champs, comme si on dégustait une cuillerée de miel du terroir en petit pot. La bière est assez pétillante mais nous laisse par la suite sur des notes de levures poivrées. Cette Ale blonde est assez sucrée, je noterais également des saveurs fruitées rappelant la pêche. Un côté houblonné (herbeux en fait) se démarque mais ne reste pratiquement pas en bouche : seule une (très légère) amertume est ressentie. D’ailleurs, je crois que les gens qui aime les bières plus discrètes et qui sont allergiques à l’amertume pourraient aimer cette Anne Baillargeon. Celle-ci s’accentue toutefois légèrement pendant la dégustation.

 

Appréciation générale : C’est une bière de soif qui n’est toutefois pas inintéressante au niveau gustatif. Son côté sucré, rappelant facilement le miel, est délicieux. On ne goûte pas non plus (ou très légèrement) de saveurs de malt qui goûtent le maïs, un peu comme dans les bières de macrobrasseries, qu’on retrouve souvent dans ce style de bière. Personnellement, j’aurais préféré un houblonnage plus intense mais peut-être cela n’aurait-t-il pas été judicieux pour une Ale blonde. Je trouve qu’elle est très bien construite, chaque élément (mention à cette levure épicée qui s’intègre parfaitement à la bière je trouve) est en harmonie avec chaque saveur. Bref, pas une bière indispensable mais si vous y avez accès, fraîche de préférence, n’hésitez pas ça se boit super bien! L’été sur le bord de la plage, ça doit être divin! J’ai été très surpris! 16,5/20.

 

Simon

Note
82,5 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Isid’or de la Trappe (Pays-Bas)

Isid’or Blonde belge 7,5% alc/vol 750 ml La Trappe (Pays-Bas) Oh! De grosses nouveautés sont récemment arrivées en sol québécois! La brasserie trappiste la Trappe, située aux Pays-Bas,...

Fermer