Blanche Neige de Dieu du Ciel!

Blanche Neige de Dieu du Ciel!
04 Avr 2015

Blanche Neige
Witbier à la cannelle et clou de girofle
8,3% alc/vol
341 ml
Dieu du Ciel!

 

Bière qui malheureusement depuis cette année (2015) a été remplacée par la (heureusement excellente) Chemin de Croix, la Blanche Neige était jadis la momentum du mois de février chez Dieu du Ciel!. Cet article se veut surtout informatif (si vous avez l’occasion d’y goûter en fût à la brasserie ou encore de vous en procurer dans un dépanneur spécialisé qui possède un rendement moindre…) puisque celle-ci, à ma connaissance, ne sera plus commercialisée. Évidemment, ma bouteille étant sortie en 2014, est vieille d’un peu plus d’un an à l’heure actuelle. Je tenterai donc non seulement de la comparer avec la version fraîche que j’ai bue en février dernier mais aussi d’évaluer les dommages du temps sur cette Witbier, style qui a pour réputation de ne pas vieillir très bien.

Dame Nature s’est vêtue de sa plus belle robe hivernale. Celle-ci est d’un jaune blanchâtre entièrement voilé. Le collet de mousse est mince mais de texture crémeuse. Au nez, les épices de Noël ne se font aucunement discrets.

En bouche cette fois, Blanche Neige nous montre à la fois son côté mielleux et son caractère épicé. La cannelle, le clou de girofle, le gingembre, la muscade, la coriandre et la camomille (aspect plus floral) valsent dans une harmonie rappelant les décadents soupers du temps des fêtes. Un aspect fruité, faisant penser surtout à la banane mais aussi aux oranges, est évoqué de manière plus que flagrante tout le long de la dégustation. L’alcool, peu perceptible mais définitivement responsable de la corpulence du corps de la bière, laisse la place à des notes de pain frais. La texture, justement «boostée» par le haut pourcentage d’alcool (pour le style), est bien crémeuse. La bière est peu pétillante, mais ce paramètre est parfait ici selon moi.

 

Appréciation générale : On dit souvent qu’on regrette un produit lorsque celui-ci disparait, et c’est un peu le cas avec cette Blanche Neige, elle est délicieuse! Toutefois, pour être honnête, elle a perdu un peu de vigueur étant donné son âge (pas tant que ça non plus étonnamment, je m’attendais à bien pire), mais c’est normal après tout! Son haut niveau d’alcool a bien préservé son côté plus sucré/mielleux. Les épices sont pas mal non plus. C’est un entre deux entre une bière de Noël et une Witbier (atypique évidemment) qui est assez audacieux je trouve. Personnellement, je ne l’appréciais pas lors de mes premières dégustations, entre autres parce qu’elle ne cadre pas tout à fait dans un style précis, mais c’est une bière grandiose qui gagne à être revisitée. Si vous avez la chance, vous savez quoi faire! 17,5/20.

 

Simon

Note
88 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
L’Affranchie des Brasseurs du Monde

L’Affranchie Bière de mars 6% alc/vol 500 ml Les Brasseurs du Monde   L’Affranchie est une bière «brassée en hiver et maturée jusqu’en mars». Si je ne me...

Fermer