Berliner Weisse des Trois Mousquetaires

Berliner Weisse des Trois Mousquetaires
01 Juin 2015

Berliner Weisse
Berliner Weisse
3% alc/vol
341 ml
Les Trois Mousquetaires

 

La dernière nouveauté des Trois Mousquetaires est une Berliner Weisse, une bière acidulée du même style que la BMW de Dunham entre autres.

La bière est jaune pâle, assez voilée. Le collet de mousse, de taille moyenne. Au nez, on respire surtout des arômes citronnés et de blé. Ça sent l’été! Le bouquet laisse appréhender l’aspect acide à venir.

En trempant les lèvres dans cette Berliner Weisse, une certaine acidité, un peu lactique, ressort avec des accents de citrons «surettes». Cet aspect est bien présent et pourrait dérouter certains amateurs de bière qui n’aiment pas cette caractéristique mais à mon avis cette acidité est tout à fait adéquate en étant prononcée mais pas si intense non plus (je la comparerais à celle de la BMW justement).

C’est une bière peu amère (elle mise en effet plutôt sur son côté acidulé), peu pétillante également. La levure apporte de légères notes poivrées en finale. En fin de bouche, une légère touche saline (comme dans la Gose mais en moins prononcé) envahie la bouche pour nous laisser par la suite sur des notes de blé proéminentes en arrière-goût. La texture est légèrement crémeuse, sensation apportée par la céréale encore une fois. La Berliner Weisse est sèche en finale également.

 

Appréciation générale : Il s’agit d’une bière plus ou moins complexe qui toutefois possède la qualité de se laisser boire toute seule à condition qu’on aime bien l’acidité dans une bière et l’arrière-goût céréalier. Honnêtement, c’est une belle bière de soif, d’un style qui comprend encore trop peu de représentants au Québec. J’aime beaucoup ses saveurs de citron qui sont particulièrement riches. On nous propose à l’endos de l’étiquette d’y incorporer un sirop de fruit. Cela peut paraître étrange à première vue mais semblerait-il que c’est la méthode traditionnelle de déguster ce type de bière en Allemagne. De plus, une petite touche fruitée et sucrée pourrait rétablir l’équilibre avec l’acidité qu’on retrouve ici. À essayer au courant de l’été. Pour le prix et pour le niveau d’alcool passe-partout, elle vaut certainement la peine d’être essayé! Les amateurs de la Gose (qui est d’ailleurs de retour sur les tablettes) devraient apprécier!

 

17/20

 

berliner weisse sirop

 

Expérimentation :

La phrase «cette bière très acidulée peut se servir telle qu’elle ou avec un trait de sirop de fruit dans un verre», qui se retrouve sur l’étiquette de cette Berliner Weisse, m’intriguait beaucoup! Il est rare qu’on nous propose de faire un «drink» avec des bières de microbrasserie québécoise. Supposément qu’à Berlin il est commun de déguster les Berliner Weisse avec un sirop de fruit : cette pratique n’a donc rien de trop diabolique! J’y ai ajouté pour ma part, un trait de sirop de grenade, de la marque la plus commerciale existante (qu’on peut retrouver facilement en épicerie) et je suis très surpris!

Le sucre coupe de moitié l’acidité citronnée qui est caractéristique à la Berliner Weisse et ajoute des saveurs de fruits rouges, qui goûtent pratiquement le melon d’eau. On croirait presque goûter un Popsicle sucré ou un Mr. Freeze à l’état liquide. Les notes de blé reviennent en finale, clore la gorgée de ce breuvage rosé.

Bon, il est clair que ça dénature un peu la bière d’origine mais je trouve personnellement qu’il s’agit d’une bonne variante de la Berliner Weisse standard. L’équilibre est définitivement plus présent entre sucre et acidité (même si à la base ce n’est pas le but de ce style de bière). C’est aussi assez différent d’une bière dans le style de la Solstice d’Été (comme on aurait pu le croire au préalable) car évidemment le sucre coupe l’acidité. Les amateurs de «drinks» et de bières fruitées et/ou sucrées aimeront, même si les saveurs font un peu «artificielles». Essayez avec un sirop naturel (style sirop de cassis ou de framboise) si vous en avez sous la main, ce ne pourrait qu’être encore meilleur!

 

Simon

Note
85 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
La Spontanée de la Ferme Brasserie Schoune

La Spontanée «Gueuze» québécoise 7% alc/vol 750 ml Ferme Brasserie Schoune   La Spontanée, une des bières phares de la Ferme Brasserie Schoune mais aussi l’un de leur...

Fermer