Noire à l’Érable de la Schoune

Noire à l’Érable de la Schoune
01 Avr 2016

Noire à l’Érable
Stout à l’érable
5% alc/vol
500 ml
Schoune

 

Je ne suis pas le plus grand fan de cette microbrasserie (et je ne crois pas être le seul) : certaines de leurs bières sont peu agréables tandis que d’autres peuvent être intéressantes malgré quelques accrochages. Je me laisse tenter aujourd’hui par leur Noire à l’Érable, qui m’intrigue, mais cette micro doit encore faire ses preuves!

La bière est d’un brun très foncé, presque noir. Le collet de mousse est très mince, sinon inexistant.

Au nez, ça sent le sucre d’érable à plein nez. Ce bouquet me rappelle facilement mes rôties tartinées de beurre d’érable dont j’abuse beaucoup trop ces temps-ci, on est dans la bonne saison il faut dire!

En bouche, les saveurs de sirop et de sucre d’érable s’assemblent à des notes de pain rôti, de vanille, de raisins secs et de mélasse. L’intensité de saveurs est plutôt faible. Ça ressemble pratiquement à un cola moins pétillant auquel on aurait ajouté une saveur d’érable. La texture est extrêmement mince : aqueuse avec une très légère onctuosité vers la fin de la gorgée.

 

Appréciation générale : Les saveurs d’érable sont bien réussies (je ne sais pas s’il s’agit de véritables sirop d’érable ou d’arômes artificiels toutefois) mais hormis cet aspect ça reste une bière peu agréable dans l’ensemble. La texture mince et les saveurs sucrées de chocolat et de vanille ainsi que de fruits secs semblent vraiment mal intégrées. Je ne la recommanderais malheureusement pas vraiment mais si jamais vous l’essayez, je serais curieux de connaître vos commentaires!

 

13/20

 

Simon

Note
65 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. Salut Simon,

    Ne te sens pas mal car tu as malheureusement raison : la Schoune n’excite pas beaucoup de gens… Et je trouve ça triste parce que je voudrais que toutes nos micro-brasseries soient bonnes et aient du succès.

    Je te remercie d’avoir donné une chance à cette bière ; je ne suis probablement pas le seul à apprécier ton sacrifice!

    Je te souhaite que la prochaine soit délicieuse (l’Immoralité de DDC vient de sortir… 😉 )

    Éric Legault, en train de boire une saison à l’orange qui est bien rafraîchissante.

    • Bonjour Éric,

      Merci du commentaire, c’est toujours bien de connaître l’opinion des lecteurs. Ça devient un discours un peu moins unidirectionnel 🙂

      PS : J’ai bien hâte de goûter à l’Immoralité aussi, ça promet!

  2. Marie QuatrePoches : avril 3, 2016 at 9:30

    Vous devriez tous vous concentrer sur le positif vécu parce que les gouts de chacun son differents! J ai lu des choses negatives que moi j’adorais je dois pas etre seul! Ça peut empecher certain d’essayer et d’aimer et aussi de faire fructifier une economie d’une brasserie! Pensez-y😉

    • Merci du commentaire, je suis tout à fait d’accord!

      C’est ce que j’essaie de faire le plus possible me concentrer sur ce qui est positif chez chaque bière lorsque j’écris ces articles. Par contre, ce serait mentir que de dire que j’apprécie une bière lorsque ce n’est pas le cas, et que ce soit dans un sens ou l’autre, j’essaie de pointer ce qui me plait ou non afin que les lecteurs puissent savoir si ça pourrait les intéresser selon leurs goûts personnels.

      Cela dit, j’apprécie personnellement tous les styles de bières (certains plus que d’autres évidemment) mais je ne prétend pas détenir une quelconque objectivité dans mes descriptions, c’est-à-dire que certains autres dégustateurs pourraient ne pas être en accord avec mes appréciations de telle ou telle bière (et c’est tant mieux ainsi, c’est ce qui permet l’échange, la discussion et l’apprentissage!). 🙂

      Pour ce qui est de l’impact sur les ventes d’une brasserie, je crois que ça reste à la discrétion de chacun. Il est clair qu’un nettoyage va s’opérer dans le prochaines années avec l’essor constant de nouvelles microbrasseries qui fournissent de la qualité en plus des grands noms bien établis (je pense à Dunham, Dieu du Ciel!, Trou du Diable, Pit Caribou, etc. qui ne déçoivent pratiquement jamais). Ça reste toujours une question de goût je l’accorde et dans cette optique il ne restera qu’aux consommateurs à choisir les micros qu’ils préfèrent encourager! 🙂

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Houblon Noir des Brasseurs du Monde

Houblon Noir Black IPA 6% alc/vol 500 ml Brasseurs du Monde   Cette bière n’est pas une nouveauté mais plutôt un retour, qui est revenu sur les tablettes...

Fermer