Koduolu d’Oshlag et Les Coureurs des Boires

Koduolu d’Oshlag et Les Coureurs des Boires
31 Déc 2016

Koduolu
Koduolu
7,5%
500 ml
Oshlag et Coureurs des Boires

Les Coureurs des Boires ont permis à plusieurs d’entre nous de découvrir que de nombreux pays possèdent une tradition brassicole plutôt unique. Nous en avons eu un exemple avec la Chicha d’Amérique du Sud, maintenant cette Koduolu nous propulse directement en campagne estonienne! Une bière d’orge, à laquelle des branches de génévrier sont ajoutées et à laquelle une levure boulangère a participé.

D’entrée de jeu la bière mousse très peu, et la robe est couleur safran. Le tout est subtilement voilé.

Au nez, c’est une odeur très particulière qui se présente. Un aspect herbacé/végétal qui pourrait rappeler les champignons mais que je n’arrive pas à bien cerner est prédominant. À cela s’ajoutent du citron, du foin et une odeur rappelant un peu le vinaigre.

En bouche, je suis agréablement surpris! La place initiale est laissée à un citron surette relativement doux qui s’estompe rapidement. Ensuite des saveurs rappelant le pain au levain, les agrumes ainsi que les petits fruits rouges et le miel viennent agrémenter la dégustation. La finale change le décor drastiquement et nous laisse avec une impression étrangement poudreuse sur la langue qui s’accompagne de saveurs terreuses et boisées.
À noter que l’ensemble possède un taux de sucre résiduel moyennement élevé et d’une faible amertume.

Appréciation générale : Ce breuvage est totalement différent que tout ce qu’il m’a été donné de goûter dans ma vie. Vous m’excuserez si je manque de vocabulaire pour étoffer ma dégustation, je goûte pour la première fois plusieurs saveurs présentes ici et il est difficile de nommer précisément autant de nouveaux goûts. À noter que cette bière ne fait pas l’unanimité : de nombreuses personnes la trouvent plutôt infecte, de par son caractère totalement atypique. Néanmoins je crois apprécier le profil très terreux et herbacé mis en valeur ici, et je crois que les autres paramètres de la bière comme son acidité ou son taux de sucre permettent d’apprécier au maximum ces saveurs étranges. Définitivement une belle expérience! À essayer si vous aimez être déboussolé…

Note : 17,5/20
Par Manuel Lavoie-April

Note
87,5 %
share

Manuel Lavoie-April

Originaire de Trois-Pistoles, dans le Bas-Saint-Laurent. Pour tous ceux qui ne savent pas où c’est, simplifions les choses en disant que c’est entre Rivière-du-Loup et Rimouski, sur le bord du fleuve. Je suis présentement médecin-résident en neurologie à Sherbrooke. C’est à l'été 2013 que j’ai fait mes premières armes en bière de microbrasserie avec divers produits de Dieu du Ciel! ou du Trou du Diable. J’adore les IPA, les stouts impériaux et les saisons. J’apprécie tout type de bière, tant que c’est original et/ou bien fait.

Comments

  1. Salut Manuel,
    J’en ai une bien au frais dans mon frigo. J’ai lu ta critique de dégustation et tu as vraiment piqué ma curiosité. J’ai hâte de voir si je serai du côté de ceux qui l’aime ou de ceux qui la trouve infecte. Donc, dans vos différentes critiques de bières que l’on retrouve ici, aucune ne s’apparente à cette Koduolu ? J’ai vraiment adoré les autres bières que j’ai bu de ce brasseur, je te dirai pour celle-ci après l’avoir dégusté lors de la prochaine fin de semaine. 🙂

    • Ouh là là! Mieux vaut tard que jamais! Je viens tout juste de me rendre compte de ton message :O j’ai dû manquer le e-mail me disant qu’il y avait un commentaire sur mon article! Je suppose que 2 mois plus tard elle est bue depuis longtemps ahahaha! Mais sinon je n’avais effectivement jamais bu quelque chose qui y ressemble. Par contre après avoir goûté plusieurs bières qui contenaient des branches de génévrier, je peux constater qu’on retrouve dans chacune d’elles ce petit goût légèrement poudreux et aigre qui fait une partie du charme de la Koduolu.

      • Salut Manuel ! Effectivement, cette Koduolu est bue depuis un certain temps et à mon souvenir elle m’avait agréablement surprise. Comme tu le mentionnais dans ton article, j’ai bu quelque chose de complètement différent à ce dont je suis habitué de boire habituellement. Je suis donc bien content d’avoir pu goûter cette bière, surtout que les bières d’Oshlag ne restent pas longtemps sur les tablettes dans notre coin! 😉
        J’aime vraiment les produits offerts par ce brasseur! J’ai actuellement dans ma réserve Ton Ancêtre Khorasan et les trois bières de la série vinicole. Je ne sais pas si toi ou un de tes collègues ici a bu l’une de ces bières, mais, pour ma part, je dois te dire que j’ai bien hâte de les déguster! 🙂

        • Je prévois goûter à la Khorasan bientôt mais effectivement Simon dit que c’est excellent et bien dosé. Ça semble plus doux que la Koduolu par exemple. Sinon pour la série vinicole, je ne me souviens plus si on en a fait un article mais personnellement j’ai goûté à la Pinot noir et j’ai vraiment trouvé ça bon, et Simon a déjà goûté les trois et il n’avait que de bons commentaires. Oshlag devient vraiment un incontournable au Québec avec leurs produits atypiques !

          • Salut Manuel, merci pour tes commentaires! Je n’ai pas vu d’article ici sur la série vinicole d’Oshlag mais c’est certainement très bien comme bières. J’ai au frais la Riesling que je devrais normalement déguster prochainement. J’ai toujours beaucoup apprécié les bières de Oshlag qui fait partie, avec Auval et quelques autres, de mes brasseurs favoris.

  2. Je viens de lire l’article de Simon concernant la Ton Ancêtre Khorasan! Ça m’apparaît être effectivement une bonne bière!! 🙂

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Vieillissement de la bière : Dernière Volonté Brett de Dieu du Ciel!

Dernière Volonté Brett IPA belge brettée 7% alc/vol 341 ml Dieu du Ciel! Octobre 2015-Décembre 2016 (vieillie 1 an)   Je tiens à spécifier dès le début de...

Fermer