La Bavarde du Caveau des Trois-Pistoles

La Bavarde du Caveau des Trois-Pistoles
05 Oct 2017

La Bavarde
IPA anglaise fumée
6% alc/vol
500 ml
Le Caveau des Trois-Pistoles

 

Voici maintenant la Bavarde, l’IPA fumée du Caveau des Trois-Pistoles! Il s’agit de la bière officielle du festival de contes le Rendez-Vous des Grandes Gueules qui prend place dans la vieille forge de Trois-Pistoles, située non loin du Caveau. Nous avions déjà goûté à celle-ci en bouteille lorsqu’elle avait été brassée chez BockAle l’an dernier alors que la microbrasserie n’était pas encore en activité, alors voyons maintenant comment sera cette version brassée chez le Caveau des Trois-Pistoles!

Visuellement, la bière est d’une couleur ambrée. Des reflets rubis apparaissent lorsqu’on porte notre verre devant la lumière. Un collet de mousse de taille moyenne est présent.

Au nez, on sent tout de suite les accents fumés. Le bouquet met aussi de l’avant des notes de céréales caramélisées. C’est plutôt original comme profil pour une IPA, le houblon ne semblant être qu’au second plan à ce stade-ci.

En bouche, c’est encore une fois un peu fumé et caramélisé, sans être réellement sucré. Le malt fumé n’est pas trop envahissant mais reste tout de même bien goûteux lors de chaque gorgée. Cela peut rappeler divers aliments fumés, le feu de camp ou même dans ce cas-ci, le feu dans une forge et le bois brûlé. C’est vraiment en finale que l’on aperçoit le houblon : celui-ci se fait herbacé et légèrement résineux, s’étirant en bouche plusieurs minutes dans une amertume de force moyenne (60 IBU). Le corps est moyen, ce n’est pas lourd mais pas mince non plus. L’effervescence reste prononcée lors de chaque gorgée, procurant au breuvage cet effet rafraîchissant.

 

Appréciation générale : Depuis la version brassée par le BockAle l’an passé, cette bière est passée de 7% à 6% d’alcool. On la présente aussi comme une IPA fumée d’inspiration anglaise, ce qui à mon avis est beaucoup plus précis que «IPA» tout court, comme c’était le cas auparavant. Il ne faut surtout pas s’attendre à une NEIPA ou encore à une IPA américaine super aromatique comme le sont plusieurs IPA à la mode présentement. Il s’agit plutôt d’une IPA d’inspiration anglaise, plus axée sur le malt, et avec cette touche originale apportée par le malt fumé. On croirait pratiquement être en train de déguster une Rauchbier plus houblonnée qu’à la normale par moments. Personnellement, je trouve que le résultat final est beaucoup mieux rendu que l’année dernière! Je ne crois pas que c’est le type de bière (ou d’IPA) qui pourra plaire à tous, mais c’est audacieux et très intéressant!

 

16/20

 

Simon

Note
80 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Playa del Flamenco de Ras l’Bock

Playa del Flamenco Witbier fruitée 4,2% alc/vol 500 ml Ras l’Bock   La Playa del Flamenco de la microbrasserie Ras l’Bock est une Witbier dans laquelle a été...

Fermer