Top 5 2017 de L’amateur de bière

Top 5 2017 de L’amateur de bière
24 Déc 2017

Nous sommes déjà rendus au moment où il est temps de vous présenter nos coups de cœur de l’année avec rétrospective. Comme lors des années dernières, nous nous sommes limité à un Top 5 pour chacun d’entre nous (pas nécessairement en ordre) de bières nouvelles ou découvertes au cours de l’année 2017. N’hésitez surtout pas à nous laisser en commentaire, dans la section sous cet article ou bien sur la page Facebook, votre propre Top 5 de l’année 2017. Ça va nous faire plaisir de vous lire! Débouchez-vous une bonne bière et c’est parti!

 

Top 5 de Manuel

 

Basilic et Suranné de Pit Caribou

Cette dernière est toute récente, sortie à l’occasion du 10e anniversaire de Pit Caribou. Si vous avez la chance d’en avoir eu, vous savez à quel point le basilic est bien exploité dans cette bière, et à quel point il va de pair avec l’acidité lactique très importante du breuvage. Des bières atypiques comme celle-ci, j’en prendrais plus souvent!

 

 

IPA du Nord-Est de Brasseurs du Nord

 

Ce choix est loin d’être une surprise pour tous ceux qui suivent un peu la scène brassicole du Québec… Cette IPA est une des rares québécoises qui peut s’attribuer le titre de « NE » sans que je dise que ce n’est que pour gonfler les ventes. Honnêtement, il y a très peu d’IPA au Québec qui se rapprochent vraiment du style Nord-Est popularisé par Trillium et Treehouse. Celle-ci a le mérite d’en faire partie, et d’être produite en assez grande quantité, qui plus est.

 

Abricot du Castor

J’ai goûté à cette Abricot sur le tard un peu, c’est-à-dire début novembre. Et quelle claque ce fut! La brett ressort très fruitée et est appuyée par l’ajout d’abricots, l’ensemble est vraiment juteux. Ajoutez à cela l’aspect plus sauvage de la levure et une barrique boisée mais pas trop, et vous avez un excellent assemblage sauvage du Castor.

 

New Wave de Jukebox

Il s’agit d’une autre qui a fait sensation à sa sortie. Si je ne m’abuse, je crois que c’est la première milkshake IPA à avoir été embouteillée au Québec. Si ce n’est pas le cas, c’est certainement elle qui a le plus contribué à l’engouement autour de ce mouvement. Je trouve qu’elle représente parfaitement le style : c’est la synthèse de l’aspect houblonné et de l’aspect onctueux/sucré que l’on retrouve parfois en proportion inégale dans nombre de milkshake IPA.

 

Doppelsticke Altbier de Vrooden

J’ai longuement hésité à dire : toutes les bières de Vrooden tant j’adore cette brasserie, mais il faut bien respecter les règles fixées… Alors cette Doppesticke, une version shootée aux stéroïdes de leur altbier, est assez unique en son genre. Toute la place est laissée à un malt qui paraît plus torréfié que jamais. Ajoutez à cela des saveurs de figues et de mélasse, et cela donne un résultat assez surprenant. À essayer absolument, comme toute bière de Vrooden.

 

Top 5 de Philippe

 

La B Rouge de Pit Caribou

Si j’avais pu en trouver assez pour en faire des réserves, croyez-moi, je l’aurais fait. Juste au visuel, on sait que l’on aura droit à une explosion de fruits. Surette, fruitée et sèche à souhait, une gorgée n’attend pas l’autre lorsque l’on déguste une B Rouge. Un superbe produit de Pit Caribou.

 

24 Carats d’Oshlag

Un vin d’orge dans mon top 5 ! Quelle excellente surprise j’ai eu en dégustant cette 24 Carats il n’y a pas si longtemps. Très onctueuse, cette bière mise beaucoup sur son côté fruits secs et sucrés sans jamais tomber dans l’excès, ce qui en fait un vin d’orge facile et très agréable à boire.

 

IPA Nordique des Brasseurs sur Demande

Les IPA du Nord-Est, on le sait, sont très à la mode. On a ici une très belle interprétation du style. La bière se veut très aromatique et bien brouillée, comme la veut la tradition des bières de ce style. Le liquide, tout dépendant de la bouteille, a parfois une drôle de couleur, mais ça ne change absolument rien au goût fruité de cette NEIPA très bien réussie.

 

Ta Plus Meilleure de Lagabière

Une découverte toute récente pour moi que cette version « pimpée » de la Ta Meilleure (Qui aurait très bien pu, elle aussi, se retrouver dans mon top 5). Le côté fruité des houblon est ici à l’avant plan, il n’y a aucun doute. Et comme si une NEIPA n’était déjà pas assez fruitée, on y a ajouté du jus de fruits de la passion ! Son taux d’alcool élevé n’est absolument pas perceptible tant la bière est aromatique.

 

Chernoe Pivo du Trèfle Noir

Je sais, je sais, la Chernoe Pivo n’est pas une nouveauté de 2017. Mais c’est un classique qui revient à chaque année et que je me dois toujours d’acheter en plusieurs exemplaires. Breuvage bien rond et réconfortant pour les soirées d’hiver à venir, ce stout impérial vieilli en fût de bourbon est le parfait compagnon de vos desserts du temps des fêtes!

 

Top 5 de Simon

 

Neuvain de Pit Caribou

La microbrasserie Pit Caribou est sans doute considérée par plusieurs amateurs de bière (c’est mon cas en tout cas!) comme LA microbrasserie de l’année. Je n’ai malheureusement pas pu goûter à plusieurs de leurs produits limités mais j’ai vraiment eu un coup de cœur avec la Neuvain. Il s’agit d’un assemblage de bière de blé vieillie 7 mois en fût de whisky, de bière sure vieillie 10 mois en barrique de pinot noir avec houblon suranné et de Berliner Weisse vieillie 3 mois avec des pêches. Le résultat (assez sublime merci!) se rapproche un peu des Gueuzes belges (le houblon suranné fait des miracles!) et se démarque vraiment parmi l’offre des produits québécois qu’il y a eu en tablettes (bon, en quantités très limitées mais quand même!) cette année. Ce n’est qu’accessoire mais je tiens aussi à mentionner la forme de la bouteille qui, avec la Basilic & Suranné de la même brasserie, se démarque de tout ce qui s’est fait d’autre cette année au Québec.

 

Vox Pop IPA Simcoe de Vox Populi 

La série Vox Pop IPA de Vox Populi est tout simplement géniale! Le concept des votes de la part des consommateurs pour choisir quel sera le prochain houblon utilisé en monohoublon rend l’expérience d’autant plus intéressante! Je mentionne ici la version houblonnée au Simcoe car c’est probablement celle que j’ai eu la chance de déguster en plus grand nombre, au milieu de l’été dernier (ce fût ma bière de route, à pied évidemment, à maintes reprises!), et que ce fût, à mon avis, l’une des bonnes versions qui nous a été offertes. Il s’agit toujours de très bonnes NEIPA, bien «juicy», aromatiques et éducatives (dû au fait qu’elles sont brassées avec un seul type de houblon à la fois). Lors de chaque brassin, j’ai toujours hâte de goûter à la nouvelle Vox Pop IPA!

 

Sarah de Sutton Brouërie

La microbrasserie Sutton Brouërie fût pour moi une des plus belles découvertes de l’année 2017. Lors d’une escapade à Montréal au printemps dernier, je me suis rendu au Peluso afin de me procurer quelques bières non disponibles (ou du moins peu accessibles) à Québec. Sans avoir aucune attente, j’ai essayé quelques produits de Sutton Brouërie (que je ne connaissais pas) et je suis tout de suite tombé sous le charme! Je nomme ici la Sarah car j’en garde un très bon souvenir (il s’agit d’une Ale acidulée 100% brett avec purée d’abricot et de fruit de la passion) mais ça aurait pu être n’importe quelle autre de leurs bières que j’ai goûtées ultérieurement.

 

23° Redux de Brasserie Morin

Je crois qu’il y a vraiment un créneau à exploiter dans le 100% brett et pour le moment, Sutton Brouërie et Brasserie Morin semblent très bien se débrouiller dans le genre au Québec. J’ai apprécié toutes les bières de Brasserie Morin que j’ai goûté jusqu’à présent (il faut dire qu’elles ne sont pas si nombreuses non plus) mais j’ai choisi de mentionner ici leur 23° Redux, dégustée pour la première fois en 2017, une Ale sauvage acidulée et houblonnée. Il en résulte un breuvage hautement aromatique, fruité, acidulé et à la très grande buvabilité! Délicieux!

 

Kölsch de Vrooden

Ceux qui me connaissent personnellement savent que j’ai un certain penchant pour les bières bien équilibrées et possédant une grande buvabilité. L’une de mes brasseries coup de cœur de l’année est certainement Vrooden (justement pour leur grande maîtrise des styles de bières allemands qui jouissent pour la plupart d’un excellent équilibre et d’une buvabilité incroyable). La Kölsch, parmi tant d’autres, est extrêmement bien réalisée! Ce petit côté mielleux et céréalier est tout simplement sublime! Le tout reste élégant, équilibré et facile à boire. C’est certainement l’une des bières qui m’a le plus surpris en 2017, la preuve que ce n’est pas que les bombes de saveurs comme les IPA, Barleywine ou Stouts impériaux qui peuvent se démarquer.

 

 

Et vous, si vous aviez à faire un choix, quel serait votre top 5? Santé et joyeux Noël!

 

-Manuel, Philippe et Simon

 

share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. Difficile de n’en mentionner que 5, mais voici tout de même mes choix :

    IPA du nord-est (Boréale) : on semble avoir permis au brasseur de Boréale de s’amuser à brasser des trucs plus fous et ça donne de bons résultats. Cette bière est devenue ma IPA préférée.

    Double IPA (Les Trois mousquetaires) : c’est pas nouveau mais c’est la première fois que je mettais la main dessus. Très bon jus de houblons!

    Péché mortel édition spéciale (2017) (Dieu du ciel!) : La Péché mortel brassée avec un autre café, ça donne une bière tout aussi bonne que l’originale.

    Sauvignon blanche réserve (Memphré) : une Blanche enrobée de délicieuses saveurs apportées par le Sauvignon.

    720 (Harricana) : un truc de fou, une ébullition de 720 minutes! Ça donne un liquide très caramélisé qui rappelle un vin d’orge et qui est très bon.

    Ça donne soif, tout ça… Bonnes bières en 2018!

    • Excellents choix! La Boréale NEIPA et la DIPA de LTM sont délicieuses, et j’avais beaucoup apprécié la Péché Mortel Édition Spéciale également! Je n’ai pas goûté à la Sauvignon Blanche Réserve de Memphré et la 720 d’Harricana par contre, je mets ça sur ma liste de bières à acheter si par chance c’est encore dispo et que je tombe sur quelques bouteilles 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Los Tabarnacos de la Brasserie du Bas-Canada

Los Tabarnacos Milkshake IPA 6,5% alc/vol 500 ml Brasserie du Bas-Canada   Goûtons maintenant à la Los Tabarnacos de la Brasserie du Bas-Canada, leur autre bière bien houblonnée....

Fermer