South Burlington (52) Double IPA de Farnham Ale & Lager

South Burlington (52) Double IPA de Farnham Ale & Lager
17 Jan 2018

South Burlington (52) Double IPA
Double IPA
8,5% alc/vol
Cannette de 473 ml
Farnham

 

Voici une nouveauté de la part de Farnham Ale & Lager, la South Burlington en version Double IPA de cette bière d’inspiration vermontoise. Elle a cette fois été houblonnée avec du Galaxy, du Citra et du Ella. Je n’ai jamais été un grand fan de l’édition régulière mais laissons la chance au coureur et voyons voir ce qu’on nous réserve cette fois!

La bière est d’une couleur jaune foncé et sa robe bien trouble, pratiquement beige. On a ici le look classique de plusieurs NEIPA québécoises des derniers temps, c’est-à-dire avec des reflets un peu brunâtres mais sans nécessairement être oxydé.

Au nez : des arômes d’agrumes, de cantaloups sucrés et de papaye sont au menu. C’est un bouquet qui semble annoncer quelque chose de sucré en bouche. On perçoit d’ailleurs de légères notes de malts mielleux/caramélisés. Peu de houblon résineux, à moins de se concentrer très fort sur cet aspect.

En bouche, c’est un cocktail de fruits sucrés qui s’offre à nous : melons en tout genre (le houblon Ella est le responsable je crois!), pêches, tangerines, papayes, pamplemousses… Le malt vient ajouter son côté légèrement caramélisé qui me rappelle un peu, dans ce contexte-ci, la canne à sucre. La finale est sucrée. L’amertume se fait modérée, un peu résineuse mais jamais trop. L’alcool ressort un peu éventuellement. La texture se fait un peu huileuse.

 

Appréciation générale : J’ai l’impression que cette bière fait office de Double NEIPA pour Farnham, à cause de cet accent qui est mit sur les notes fruitées et cette amertume qui n’est pas très prononcée. C’est loin d’être désagréable dans l’ensemble mais personnellement je trouve cette bière un peu décevante car son côté sucré la rend plutôt lourde éventuellement. On dirait qu’elle ne possède pas non plus aucune des meilleures qualités que pourraient avoir les IPA West Coast (une base maltée/caramélisée agréable et une amertume résineuse tranchante) ou les New England IPA (des notes de fruits tropicaux bien explosives et une texture onctueuse) ce qui fait qu’ultimement on ne sait pas trop quels sont ses points forts. Mais quoi qu’il en soit, pour le prix et l’accessibilité, je crois qu’elle est à essayer au moins une fois pour s’en faire sa propre opinion.

 

14/20

 

Simon

Note
70 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. Salut Simon,

    Lorsque j’ai aperçu pour la première fois cette DIPA chez mon épicier IGA le plus près, j’avais acheté deux canettes puisque, au départ, j’avais lu de bons commentaires sur cette bière. J’en ai bu une première quelques jours après l’achat et je l’avais trouvé correcte sans plus. J’avais alors remarqué un goût d’oignons assez prononcé en final qui me fatiguait un brin. J’ai bu la deuxième canette samedi dernier et cette fois j’ai eu toutes les difficultés à terminer la bière.. Elle semblait avoir un peu oxydée prématurément et je n’aimais pas le goût très sucré/alcoolisé. Après avoir bu la première je me disais que je rachèterais probablement, mais après le deuxième essai je n’ai aucunement intérêt à acheter de nouveau cette DIPA.
    Je devrai maintenant faire un second essai de leur NEIPA car après y avoir gouté une première fois je l’avais aussi trouvé correcte sans plus. J’ai deux autres canettes à boire que j’avais acheté en même temps que les autres.. Je crois que je devrai me garder quelques Ta Meilleure de Lagabière pas trop loin question de mieux faire passer les NEIPA de Farnham. Santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'amateur de bière
Lire les articles précédents :
L’Abricothé des Brasseurs du Monde

Abricothé Witbier 5,3% alc/vol 500 ml Brasseurs du Monde   L’Abricothé des Brasseurs du Monde, sortie pour la première fois un peu avant Nöel dernier, est en quelques...

Fermer