Tripel de Pie Braque

Tripel de Pie Braque
16 Fév 2018

Tripel
Triple belge
9% alc/vol
500 ml
Pie Braque

 

Toujours dans le style belge, comme la plupart de leurs bières, la microbrasserie Pie Braque nous propose maintenant une Tripel, ou Triple belge. Chapeau à la mention sur l’étiquette qui dément le mythe selon lequel les Triples sont fermentées trois fois, chose qui est possible mais absolument pas nécessaire. Cette appellation fait en effet plutôt référence à un style précis (ainsi qu’à des caractéristiques aromatiques et gustatives précises) et à l’utilisation d’une plus grande quantité d’ingrédients, par rapport à la Blonde belge et la Double belge, mais encore là pas nécessairement dans un ratio de «trois fois plus».

La robe de la bière est dorée, partiellement voilée mais jamais trop, laissant l’espace nécessaire pour observer une certaine effervescence qui remonte le long des parois du verre.

Au nez, la levure belge est très présente et facilement identifiable par ses notes bien épicées (ça me fait penser au poivre principalement à ce stade-ci) et même un peu poussiéreuses. Il en découle également des arômes fruités de fruits du verger (la pomme, la poire, l’abricot…). Une fois que l’on décode le bouquet, on peut aussi percevoir le côté plus céréalier, qui se fait légèrement mielleux. C’est un bouquet typique dans le style!

En bouche, la levure belge développe encore une fois des notes fruitées (de pommes vertes, de poires, d’abricots, de citrons, de bananes…) et d’épices (poivre doux). C’est majestueux : pendant la dégustation, j’ai presqu’une impression de vin blanc fruité (le vieillissement en barrique de vin blanc serait d’ailleurs très intéressant à expérimenter je pense!). La céréale, bien mielleuse, vient apporter un peu de corps à l’ensemble ainsi qu’une pointe sucrée en finale. Ça reste malgré tout bien équilibré dans le style, et étonnamment pas trop lourd. L’effervescence est agréable, c’est un peu mousseux.

 

Appréciation générale : Je tiens à dire que je ne suis pas particulièrement un grand fan du style, trouvant souvent que les Triples sont trop sucrées et/ou trop levurées. Il y a également (malheureusement) trop d’interprétations assez décevantes du style (et pas seulement au Québec, en Belgique également, et plus que ce que l’on pourrait penser!). Je trouve celle-ci très bien réalisée par contre! On y retrouve chacun des éléments du style que j’apprécie : un beau côté fruité, un aspect sucré mais pas trop, une complexité intéressante à découvrir… Honnêtement c’est à essayer! Une autre délicieuse bière de cette microbrasserie qui ne cesse de m’épater, même dans des styles de bière que je croyais dépassés!

 

17/20

 

Simon

Note
85 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
Lire les articles précédents :
Jane Doe #7 de Dunham

Jane Doe #7 Assemblage 5,7% alc/vol 750 ml Dunham   Voici la 7e version de la Jane Doe de Dunham, sortie lors du Bottle Release d’automne 2017. Celle-ci...

Fermer