G7 de la Microbrasserie Charlevoix

G7 de la Microbrasserie Charlevoix
22 Mai 2018

G7
Lager dorée
7% alc/vol
500 ml
Microbrasserie Charlevoix

 

La Microbrasserie Charlevoix nous a envoyé cette bière récemment, merci! Il s’agit d’une bière brassée pour le sommet du G7 qui aura lieu en juin prochain dans la région de Charlevoix. C’est un regroupement controversé et qui ne fait pas l’unanimité (je vous épargne de mon opinion sur le sujet!) alors tentons pour notre part de ne parler que de la bière. Elle a été brassée avec des ingrédients provenant de chacun des pays membres : de l’orge du Canada, de l’avoine de l’Angleterre, de l’orzo de l’Italie, du houblon Summit des États-Unis, du houblon Sorachi Ace du Japon, du houblon Strisselspalt de la France et de la levure à Lager de la brasserie Weihenstephan en Allemagne.

Visuellement, la bière est dorée. Elle a certainement été filtrée puisqu’elle est très claire, ce qui nous donne l’occasion d’observer une douce effervescence. La bière ne forme aucun réel collet de mousse au service.

Au nez, c’est principalement céréalier. On peut également percevoir des notes de houblons légèrement herbacées et un peu florales.

En bouche, on goûte des notes de malts frais, c’est légèrement sucré, rappelant la baguette de pain bien croustillante, ou plus subtilement la pâtisserie. Éventuellement prend place une douce amertume herbacée et florale (de 27 IBU). Le houblon Summit semble apporter ces légères notes d’oranges, le Strisselspalt procure quant à lui cette dimension un peu florale, et finalement le Sorachi Ace s’occupe de ces douces notes de lime et d’aneth que l’on peut détecter seulement après plusieurs gorgées. On peut également percevoir de subtiles nuances de pommes vertes ou de poires. L’effervescence est soutenue. La texture est un peu huileuse, on peut l’observer en agitant la bière contre les parois du verre.

 

Appréciation générale : C’est une bière qui est bien réalisée en tant que Lager forte dans laquelle ont été utilisés des ingrédients de plusieurs provenances. C’est peut-être un peu trop sucré selon mes préférences personnelles mais je crois que ça fait partie du style, qui pourrait s’apparenter aux Pilsners impériales. La complexité est intéressante à découvrir au fil des gorgées. Ça reste une bière assez facile d’approche, rafraîchissante mais qui reste plaisante à déguster.

 

16/20

 

Simon

Note
80 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Géante Rouge de l’Octant

Géante Rouge Best Bitter 4% alc/vol 500 ml L’Octant   Voici la Géante Rouge de l’Octant, une microbrasserie qui possède une imagerie basée sur l’astronomie. Il s’agit d’une...

Fermer