Double IPA Brut Ale de la Microbrasserie Charlevoix

Double IPA Brut Ale de la Microbrasserie Charlevoix
19 Sep 2018

Double IPA Brut Ale
Double Brut IPA
8,8% alc/vol
500 ml
Microbrasserie Charlevoix

 

Après la Gérard Comeau de la Brasserie du Bas-Canada, la Brut IPL de Maltstrom et l’IPA Cuvée Extra Brut de MonsRegius (seulement au Québec, du moins dans celles qui sont disponibles en bouteilles ou cannettes), c’est au tour de la Microbrasserie Charlevoix de nous proposer sa version de la Brut IPA, ce style de bière provenant de San Francisco qui se distingue par sa grande sécheresse (peu de sucres résiduels) et son effervescence prononcée. Cette version semble assez particulière car elle est brassée sur la base d’une Double IPA, un style de bière qui (en plus de posséder une bonne amertume) est souvent assez sucré. Ça me semble un peu contradictoire avec le concept de Brut IPA mais voyons ensemble ce que nous proposera cette dégustation!

Visuellement, la bière est d’une teinte dorée bien claire. On peut observer une certaine effervescence à travers le breuvage. Le collet de mousse est d’une taille moyenne mais rétrécit rapidement.

Au nez, on peut sentir des notes de fruits jaunes (pêches, ananas, mangues…) provenant des houblons. L’intensité de cet aspect fruité reste tout de même modérée.

En bouche, ce n’est effectivement pas très sucré pour le style. La texture demeure un peu huileuse et l’alcool ressort (à peine) en finale. Étant donné le peu de sucre, l’amertume herbacée et résineuse (de 46 IBU) semble ici assez prononcée. Les houblons utilisés (l’Elixir, le Mandarina Bavaria et l’Ekuanot) apportent encore une fois des saveurs de fruits tels que la pêche, l’orange, le melon, ou plus subtilement la mangue ou l’ananas. L’effervescence est fine mais d’une puissance relativement faible.

 

Appréciation générale : En termes de Brut IPA, je ne sais pas si celle-ci est des plus efficaces (mais il faut dire que je n’en ai pas goûté des tonnes, et encore moins les originales qui proviennent de San Francisco). Ce n’est effectivement pas très sucré mais cette texture huileuse amène tout de même une impression de lourdeur au breuvage, qui à mon avis ne correspond pas nécessairement au style. La sécheresse reste tout de même intéressante et surprenante ici étant donné qu’il s’agit d’une Double IPA. L’aspect fruité, bien que peu intense (il ne faut pas s’attendre à une NEIPA ici!), est plaisant également. Je dirais par contre que c’est une bière que j’apprend à apprécier de plus en plus au fil de la dégustation. Bref, à essayer si vous êtes intrigués!

 

15/20

 

Simon

Note
75 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Aloha de Vox Populi

Aloha Session NEIPA fruitée 3,9% alc/vol Cannette de 355 ml Vox Populi   Voici la Aloha de Vox Populi, une Session NEIPA brassée avec de la noix de...

Fermer