Kölsch (et +) de Bellwoods (Toronto)

Kölsch (et +) de Bellwoods (Toronto)
29 Sep 2018

Kölsch
Kölsch
5% alc/vol
500 ml
Bellwoods (Toronto)

 

C’est grâce à l’espace disponible dans leur brasserie de production que Bellwoods a commencé à expérimenter avec les bières de fermentation basse (qui nécessitent un temps de maturation plus long) telles que les Kölsch, ces Lagers pâles typique de la région de Cologne en Allemagne. Ils nous proposent donc la Kölsch ainsi que la Hoppy Kölsch (que je dégusterai un peu plus loin dans cet article).

Au visuel, la bière est d’une couleur jaune pâle, claire et à peine voilée. Son collet de mousse forme une dentelle dans l’encolure du verre.

Au nez, c’est légèrement citronné. On retrouve aussi un petit côté céréalier, un peu mielleux.

On retrouve en bouche ce que le bouquet nous annonçait : des notes de grains qui rappellent le pain frais, un petit côté mielleux, quelques accents citronnés… Le houblon apporte des notes herbacées et florales. L’amertume est modérée. La texture est mince et «croustillante». L’effervescence est rafraîchissante.

 

Appréciation générale : J’adore lorsque ce type de bière plus délicat est bien réalisé. C’est traditionnel, on retrouve chacune des meilleures caractéristiques du style. Une excellente bière!

 

17/20

 

Hoppy Kölsch
Kölsch bien houblonnée
5% alc/vol
500 ml
Bellwoods (Toronto)

 

Même si les Lagers (telles que les Pilsners ou les Kölsch) sont moins populaires en ce moment, ce sont des styles de bière que j’aime beaucoup goûter, car, de un, j’apprécie beaucoup leurs nuances et subtilités, mais j’aime aussi voir ce dont une brasserie est capable dans ces styles de bières qui sont apparemment assez difficiles à bien réaliser. Cette variation de la Kölsch a quant à elle été houblonnée plus abondamment avec du Motueka (néo-zélandais) et du Hersbrucker (allemand).

Au nez, on peut percevoir des notes de grains frais, légèrement mielleux. C’est très agréable. Il y a également quelques accents plus herbacés et floraux, provenant des houblons. Il y a aussi un aspect qui me rappelle beaucoup le zeste d’agrume.

En bouche, le malt est encore une fois bien goûteux, rappelant la baguette de pain fraîche et croquante. Il y a encore une fois de douces nuances mielleuses, sans que la bière ne soit vraiment sucrée. Le houblon apporte en finale des notes herbacées et florales, avec des saveurs de zeste de lime, de citron ou d’orange. L’amertume demeure d’une force modérée, à peine plus prononcée que dans la Kölsch standard. C’est «clean», la texture est mince, «crisp», à peine huileuse, et l’effervescence est douce.

 

Appréciation générale : Encore une très belle bière de la part de Bellwoods! Le houblonnage sur cette Kölsch traditionnelle n’est pas trop extravagant. On retrouve surtout des arômes herbacés et floraux, typiques des houblons européens, avec peut-être un petit côté «agrumé» qui se distingue. Bref, si vous appréciez tout ce qui est Lager pâle bien réalisée, je recommande d’essayer!

 

17/20

 

Simon

share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Otsukaresama de Godspeed (Toronto)

Otsukaresama Dortmunder 4,8% alc/vol Cannette de 473 ml Godspeed (Toronto)   La Otsukaresama de Godspeed correspond quant à elle plus aux inspirations allemandes de la brasserie. Il s’agit...

Fermer