Wild 4 d’Avant-Garde

Wild 4 d’Avant-Garde
26 Déc 2018

Wild 4
Assemblage sur et sauvage
6,3% alc/vol
500 ml
Avant-Garde


Voici une nouveauté d’Avant-Garde qui arrive à point pour le temps des fêtes, la Wild 4 (son nom fait sans aucun doute référence à la Wildcat, cette Lager pâle brassée jadis par Labatt, mais gageons qu’elle en sera bien différente!). Il s’agit d’un assemblage constitué (1) de Saison en Enfer et (2) de Funk et la Furie affinée en barriques de vin américain, de vin français, de tequila et de bourbon. Wow!

Au visuel, la bière est à mi-chemin entre le jaune et l’orangé. Son collet de mousse est relativement mince mais semble un peu onctueux.

Au nez, c’est déjà bien vineux. Boisé et légèrement vanillé également. On peut aussi percevoir les arômes plus sauvages et fruités (pêches, pommes…) de la brettanomyces. Un bouquet assez complexe, qui est très agréable à humer mais difficile à décoder dans son entièreté pour le moment.

En bouche, on peut goûter des notes de pêches, d’abricots et de cuir, provenant de la levure sauvage. Une acidité de force moyenne est ressentie. L’aspect barriqué est très beau. C’est boisé mais à la fois plein de profondeur, un peu vanillé également. Je ne pourrais pas dire que je détecte la barrique de bourbon et de tequila de façon très distincte, étant donné que l’aspect vineux me semble plus prononcé, mais on peut tout de même percevoir cette complexité et ces nuances qu’apporte le vieillissement en différentes barriques. La finale est bien sèche et la texture est un peu huileuse, voire moelleuse.


Appréciation générale : Une très belle Wild Ale affinée en différentes barriques. L’aspect vineux est le plus facile à détecter (et est vraiment très agréable), le bourbon l’est possiblement également, dans une moindre mesure avec son petit côté vanillé. Si vous appréciez habituellement ce genre d’assemblages surs et sauvages, à la fois brettés, fruités et vineux, je crois que cette Wild 4 serait définitivement à essayer. De toute façon, on se trompe rarement avec les assemblages d’Avant-Garde!


17,5/20


Simon

Note
88 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
top5classiques
Top 5 des classiques 2018 de L’amateur de bière

Nous avons décidé de vous présenter cette année un second Top 5 qui met cette fois en vedette les bières qui se sont retrouvées le plus souvent dans...

Fermer