Jane Doe #9 de Dunham

Jane Doe #9 de Dunham
26 Jan 2019

Jane Doe #9
Assemblage sur et fruité
4,8% alc/vol
750 ml
Dunham


La plus récente version de la Jane Doe de Dunham est cette fois un assemblage de bières sures avec fruits de la passion. Cette bouteille est sortie vers la fin de l’année dernière (2018).

Au visuel, la bière est d’un jaune aux reflets un peu orangés. Elle est légèrement voilée, nous laissant tout de même apercevoir sa douce effervescence. Son collet mousseux est fin. Il disparaît complètement au bout de quelques instants.

Au nez, on peut déjà sentir l’aspect fruité, tropical et un peu floral du fruit de la passion. Ça semble bien acide. Je crois également détecter quelques notes plus sauvages qui pourraient provenir d’une levure brettanomyces. C’est un bouquet aux nuances intéressantes!

En bouche, on retrouve ces saveurs de fruits de la passion, bien fruitées, acides, florales, fraîches. Cette acidité du fruit va très bien avec l’acidité lactique de la bière. Cette dernière est bien dosée, assez présente mais jamais trop intense, question de laisser la place nécessaire aux notes fruitées. Une petite pointe de « cuir » ressort (rien de trop puissant toutefois), trahissant la présence de levure sauvage. J’ai aussi l’impression que la brettanomyces apporte un petit côté « cerise » et « abricot ». C’est également un peu vineux dans l’ensemble. L’aspect boisé de la barrique est présent en finale mais plus subtil que chez d’autres assemblages ou bières vieillies en barriques. Le corps est mince et la texture est huileuse, soyeuse.


Appréciation générale : Une excellente édition de la Jane Doe! Elle n’a pas l’air d’être un « touski » plus ou moins cohérent comme ça a déjà été le cas chez certaines éditions précédentes. Au contraire, il y a une bonne cohésion entre les différents aspects de la bière. La Jane Doe #9 s’avère être assez complexe, démontrant plusieurs nuances très intéressantes. Je trouve plaisant que l’acidité ne soit pas trop prononcée (comme c’était le cas dans la Berliner Passion Weisse de la même brasserie par exemple, également aux fruits de la passion, bien que ça ait son charme dans ce genre de Berliner Weisse fruitée), laissant bien ressortir toutes les nuances justement. Une dégustation très agréable!


17/20


Simon

Note
85 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Read previous post:
Master Ninja de la Brasserie Dépareillée

Master NinjaBarleywine barriqué9% alc/vol500 mlBrasserie Dépareillée Voici la Master Ninja, la bière du premier anniversaire de la Brasserie Dépareillée. Il s’agit d’un Vin d’orge qui a été vieilli...

Close