Implication d’Épitaphe et MacAllen

Implication d’Épitaphe et MacAllen
05 Fév 2019

Implication
Brut IPA
6,2% alc/vol
Cannette de 473 ml
Épitaphe et MacAllen


La brasserie Épitaphe et la Ferme & Brasserie MacAllen (cette dernière est entre autres derrière l’excellente Farmer’s Reserve, une IPA américaine) s’unissent pour nous proposer une bière collaborative. Le fruit de leur union est l’Implication, une Brut IPA, donc une IPA plus sèche qu’à l’habitude. Les houblons utilisés ici sont le Huell Melon, le Hallertauer Blanc (deux houblons allemands) et le Nelson Sauvin (un cultivar néo-zélandais).

Au visuel, la bière est d’une couleur jaunâtre opaque et foncée (aux reflets presque brunâtres). Dès le service, elle semble très pétillante et mousse énormément.

Au nez, on peut percevoir des notes de fruits tropicaux comme l’ananas, le cantaloup ou le raisin vert. L’intensité demeure tout de même modérée. Il y a également un aspect céréalier un peu « poudreux », qui tout comme dans la Larvikite, me rappelle l’avoine (même s’il n’y a pas d’avoine dans celle-ci d’après la liste d’ingrédients!).

En bouche, on peut découvrir des notes de citrons, d’oranges, de raisins verts et de cantaloups. Le houblon apporte également un côté plus « vert », herbacé et résineux, ainsi qu’une amertume de force moyenne en finale. Ça pique même un peu dans la gorge en fin de dégustation (comme c’est parfois le cas chez certaines NEIPA très « vertes »). Il y a un petit côté céréalier, presque caramélisé, qui semble également vouloir se frayer un chemin jusqu’à nos papilles. Par contre, malgré le type de saveurs retrouvées, la bière s’avère effectivement être assez sèche (elle n’est pas sucrée). La texture est bien onctueuse, douillette, et l’effervescence est moyenne.


Appréciation générale : C’est une dégustation agréable, quoique peut-être pas aussi efficace que l’excellente Larvikite. J’aime bien cet aspect fruité et « vert » du houblon. Par contre je crois qu’un côté encore plus fruité, plus aromatique, plus explosif, n’aurait pu être que bénéfique. La sécheresse est aussi bien réussie dans le style. La texture bien crémeuse, onctueuse, est également très plaisante! Bref, ce n’est pas à mon avis une bière parfaite mais elle est définitivement très prometteuse!


16,5/20


Simon

Note
83 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Rousse de l’Hermite

RousseAle ambrée5% alc/volCannette de 355 mlL’Hermite Je goûte maintenant à la Rousse de la microbrasserie l’Hermite, l’une de leurs plus récentes bières sorties en cannette. Visuellement, la bière...

Fermer