Milk Stout Impérial de 8e Péché

Milk Stout Impérial de 8e Péché
01 Juil 2019

Milk Stout Impérial
Milk Stout impérial
10,5% alc/vol
500 ml
8e Péché


Ce Milk Stout Impérial de 8e Péché contient des flocons de noix de coco grillée et du cacao hollandais, en plus du lactose bien évidemment.

Visuellement, la bière est d’un noir profond. Son collet de mousse beige est d’une taille moyenne dans le style mais s’affaisse après un moment.

Au nez, on peut percevoir des notes de chocolat au lait, de grains torréfiés, de coco… Tout est bien dosé, rien ne semble particulièrement puissant à ce stade-ci.

En bouche, on goûte des saveurs qui rappellent le cacao, le chocolat au lait. Il y a également un aspect plus torréfié mais qui demeure au second plan derrière le côté chocolaté. Le coco est bien dosé, on peut le percevoir vers la finale mais ce n’est rien de très prononcé, n’ajoutant qu’une certaine douceur à l’ensemble. Une amertume torréfiée, grillé (et peut-être un peu herbacée) reste en bouche après la gorgée. L’alcool est bien camouflé pour un taux aussi élevé. L’effervescence est modérée et la texture est bien onctueuse, riche.


Appréciation générale : Un très bon Milk Stout! Dans le style, ça ne semble jamais trop sucré, c’est (relativement) bien équilibré. Les ingrédients ajoutés (le coco et le cacao) sont bien dosés et apporte une certaine complexité à l’ensemble. La texture onctueuse est particulièrement agréable également. Une autre réussite de 8e Péché!


17,5/20


Simon

Note
88 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
La 132 de la Baleine Endiablée

La 132IPA au miel 6,5% alc/vol500 mlBaleine Endiablée J’ai mis la main dernièrement sur la première bière embouteillée de la microbrasserie la Baleine Endiablée située à Rivière-Ouelle. Il...

Fermer