Visites de microbrasseries : Griendel, la Korrigane, Noctem et la Barberie

Visites de microbrasseries : Griendel, la Korrigane, Noctem et la Barberie
06 Août 2019


Après notre visite de la Souche, Brasseurs sur Demande et Brasserie Générale, voici un autre parcours brassicole facile à réaliser à distance de marche dans la ville de Québec et plus précisément dans le quartier Saint-Roch : Griendel, la Korrigane, Noctem et la Barberie. Comme j’ai visité chacun de ces endroits à plusieurs reprises depuis les dernières années, mes commentaires seront basés autant sur mon dernier passage que sur mes expériences précédentes.


1. Griendel

Adresse : 195 Saint-Vallier Ouest
Page Facebook


Le Griendel est une brasserie artisanale située au carrefour de la rue Saint-Vallier Ouest, la rue Saint-Ambroise et l’Avenue des Oblats, à la limite entre le quartier Saint-Sauveur et le quartier Saint-Roch. Un grand choix de bières en fût est disponible, 24 au total (comprenant souvent un choix de cidre, de kombucha, de thé glacé et de limonade). Par le passé, la plupart des lignes de fûts étaient occupées par des bières invitées mais aujourd’hui ce sont pour la plupart des bières brassées sur place, avec toujours quelques invitées. Le choix de nourriture est aussi intéressant et varié, assez généreux à mon souvenir. Finalement, il y a également un beau menu de bières en bouteilles et d’importations.


Sur place, nous avons goûté à la Rossinante (une Saison belge légèrement houblonnée brassée en collaboration avec l’Insutle), la Cochon Cosmique (une Session NEIPA à 3,2% d’alcool), la Rose des Vents (une bière sure à la framboise) et la Moineaux (une Cream Ale en version houblonnée à cru au Crystal et servie en cask). Dans l’ensemble, ce sont pour la plupart des bières honnêtes et qui se boivent facilement. À essayer si elle est disponible (on peut aussi la retrouver en canette) : la Fashion Victim, une délicieuse (NE?)IPA de seigle bien fruitée et délicatement épicée, brassée en collaboration avec les Grands Bois.


2. La Korrigane

Adresse : 380, rue Dorchester
Page Facebook


On se dirige par la suite vers la Korrigane, une autre brasserie artisanale située dans un bâtiment reculé non loin du carrefour entre la rue Saint-Joseph et la rue Dorchester. On peut s’installer sur la terrasse comme il fait soleil mais plusieurs places sont aussi disponibles à l’intérieur. Une sélection de 10 bières en fûts en rotation est disponible sur place, comprenant un cidre de pomme. Pour avoir déjà soupé quelques fois à la Korrigane, le menu bouffe est également intéressant (« style pub » : nachos, burger, poutine, mac & cheese, fish & chips…).


Nous avons essayé cette fois la Saison aux Framboises (légèrement céréalière, épicée et possédant une belle acidité fruitée de framboise, sans non plus tomber dans le créneau des bières sures), la White Kraken (une NEIPA bien juteuse et légèrement herbacée, elle s’est beaucoup améliorée depuis la dernière fois que j’y ai goûté!), la Cornik (un Stout à l’avoine Cream Ale aux notes de tabac, de torréfaction et à la texture mince mais légèrement onctueuse). Notre coup de cœur du moment : la Session aux concombres et à la menthe, une bière très mince et légère qui goûte vraiment le concombre (et non le cornichon) et la menthe. C’est peu complexe et peu intense mais bien frais, original et très facile à boire sur la terrasse lorsqu’il fait chaud!


3. Noctem

Adresse : 438 du Parvis
Page Facebook


Noctem devient de plus en plus une référence en tant que microbrasserie incontournable de la ville de Québec. Les IPA et autres bières bien houblonnées qu’ils produisent en canette (Catnip, Hop Rush, Oskar…) ont vraiment la cote, et ce succès est vraiment mérité. Plusieurs bières sont aussi disponibles en fût sur place, autant des IPA que d’autres styles de bières. On en profite pour casser la croûte.


Pendant cette visite, nous avons pu goûter à la Hippophae (une Saison à l’argousier), la Lucien l’Ancien (une IPL au Galaxy et Eureka), la Suricat Cassis (une bière sure au cassis bien acide, astringente, fruitée, avec des notes franches de citrons et de yogourt nature) et la Pahacamac (une Double IPA à 8% d’alcool houblonnée à l’Amarillo, Simcoe, Citra et Colombus, bien amère, un peu mielleuse et assez fruitée, qui n’est pas trop lointaine de l’excellente Palladius).


4. La Barberie

Adresse : 310, rue St-Roch
Page Facebook


La Barberie est une coopérative établie depuis 1997 dans le quartier St-Roch. La brasserie est encore parfois victime de la réputation de ses produits d’il y a quelques années. Je peux par contre vous confirmer que depuis déjà un bon moment, la qualité et la variété des bières disponibles en bouteille s’est grandement améliorée (c’est donc à réessayer si ce n’est pas déjà fait). Depuis plusieurs années, le choix des bières disponibles en fût est aussi d’autant plus intéressant, plusieurs des bières offertes n’étant disponibles que sur place. L’endroit est également très agréable à visiter. La terrasse peut accueillir plusieurs personnes et est entourée de végétation, ce qui crée une ambiance intime et décontractée unique. Le pub est également assez grand, bien décoré et l’ambiance est agréable. Il n’y a pas de nourriture servie sur place mais il est toujours possible d’apporter son lunch ou de faire livrer son goûter.


Cette fois, nous avons essayé la Ressac (une bière de fermentation mixte aux cerises griottes) et le cask de Stout Double Chocolat, deux bières très honnêtes et bien réalisées. Nous n’avons dégusté que deux bières sur place cette fois-ci (parce qu’après trois autres microbrasseries, ça commence à faire beaucoup 😉 ) mais pour y être allé plusieurs fois par le passé, je peux affirmer qu’il y a toujours plusieurs choix assez intéressants de bières en fût à déguster. Quelques coups de cœur à essayer s’ils sont disponibles : la Tropique Thunder, l’IPA Nouvelle-Angleterre, la Sure aux Abricots, la Sure aux Framboises ou encore la Surdose de Houblon.


5. Conclusion


Voilà un autre parcours brassicole très plaisant et facile à réaliser si vous désirez découvrir ou redécouvrir les microbrasseries et brasseries artisanales locales de la ville de Québec. Si vous comptez faire le parcours de ces quatre microbrasseries, je vous conseille tout de même de commander les bières à coup de verre (plutôt que de pinte) ou encore mieux si c’est votre première visite : une palette de dégustation (offerte dans la plupart de ces établissements). Santé et bonnes découvertes!


Par Simon (avec la collaboration de Vincent)


Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Manikoutai d’Épitaphe et MacAllen

ManikoutaiSaison4%473 mlBrasserie Épitaphe et Ferme MacAllen Il est temps de goûter une autre bière signée Épitaphe, mais qui n'est pas une Kveik! Il s'agit d'une saison légère contenant...

Fermer