Agricola Abricot de MonsRegius

Agricola Abricot de MonsRegius
08 Nov 2019

Agricola Abricot
Bière de garde fruitée
7% alc/vol
500 ml
MonsRegius


Plusieurs excellentes bières à l’abricot ont vu le jour dans les derniers mois et semaines, je pense entre autres à l’Abricotine de la Souche par exemple. La microbrasserie MonsRegius, quant à elle, nous propose dernièrement l’Agricola Abricot, une Bière de garde dans le même esprit que l’Internationale (qui était délicieuse) mais à laquelle des abricots ont été ajoutés. Il s’agit d’une bière de fermentation mixte (avec des levures sauvages brettanomyces et des levures saccharomyces plus typiques) qui contient plusieurs types de céréales différentes : l’orge bien sûr, mais aussi le blé cru, l’épeautre et le seigle.

Au visuel, la bière est orangée. Elle contient plusieurs particules en suspension. On peut observer une lente effervescence se diriger vers un collet mousseux de taille moyenne.

Au nez, c’est d’abord surtout épicé (presque poussiéreux), céréalier et rustique. Un aspect fruité peut effectivement rappeler l’abricot ou encore différents autres fruits jaunes à noyaux.

En bouche, c’est très poussiéreux, poivré, rustique. L’épeautre et le seigle prennent beaucoup de place avec leur caractère céréalier, auquel s’ajoute les saveurs de cuir typiques de la brettanomyces. C’est également très floral, parfumé… Je détecte même quelques notes (off flavours) qui rappellent vernis. Il n’y a pas vraiment de traces de l’abricot en bouche contrairement à ce qu’on avait au nez. En finale, c’est une amertume un peu débalancée qui reste en bouche un moment, ce n’est pas des plus agréables. La texture est huileuse.


Appréciation générale : Autant l’Internationale était excellente que celle-ci n’est pas une réussite (à mon avis bien sûr) malheureusement. La levure et les céréales ressortent d’une façon poussiéreuse qui n’est pas des plus agréables et l’abricot n’est pas très plaisant non plus. On retrouve de plus dans cette bière certains défauts de fermentation : notes de vernis, solvants, médicaments… C’est dommage car le concept m’apparaissait très intéressant sur papier.


13/20


Simon

Note
65 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Houblon d’Été du Saint-Fût

Houblon d’ÉtéSession IPA3,5% alc/vol500 mlLe Saint-Fût La bière saisonnière estivale de la microbrasserie le Saint-Fût est une Session IPA houblonnée à l’Ekuanot, Cascade et Nugget. Au visuel, la...

Fermer