Pilsner Classique de Maltstrom

Pilsner Classique de Maltstrom
26 Mar 2020

Pilsner Classique
Pilsner
5% alc/vol
Canette de 473 ml
Maltstrom


La Pilsner Classique de Malstrom est une Pilsner (Lager pâle) qui se veut traditionnelle, ou « presque traditionnelle » si on se fie à l’étiquette. Les malts utilisés dans celle-ci sont le Pilsner bohémien et les houblons sont de type Hallertau et Tetnang. Elle se distingue de la Pilsner Lager de la même microbrasserie par le fait que cette dernière était plutôt d’inspiration allemande (bien qu’houblonnée avec des cultivars allemands et néo-zélandais) alors que cette Pilsner Classique est plutôt d’inspiration tchèque.

Visuellement, la bière est dorée. Sa robe est voilée, quelques particules en suspension se déposent même lors du dernier service. Son collet de mousse est mince, disparaissant éventuellement complètement.

Au nez, on peut percevoir des notes de céréales fraîches, légèrement mielleuses. Les houblons apportent quant à eux des nuances herbacées, florales et épicées. C’est un bouquet agréable (mais délicat bien sûr), qui met en valeur principalement la céréale.

En bouche, c’est encore une fois les malts qui sont goûtés. Ceux-ci possèdent évidemment des nuances de céréales mais aussi de miel. La comparaison avec le pain frais (sa croûte je dirais même) est facile à tracer. L’amertume est douce. Elle se fait surtout herbacée même si les houblons dégagent également des notes plus florales qui vont assez bien avec la céréale. Le corps est mince, un peu huileux, et l’effervescence est modérée. La finale est plutôt sèche.


Appréciation générale : Une bonne Pilsner, classique comme elle nous présentée. Personnellement, j’aurais peut-être apprécié quelque chose d’encore plus sec et une céréale encore plus croustillante (« crisp ») mais c’est déjà bien. Les nuances apportées par la céréale justement, et les houblons également, sont agréables. Un peu plus d’amertume et des saveurs de houblons plus caractéristiques (je pense au Saaz) auraient peut-être également été encore plus efficaces. Quoi qu’il en soit, en tant que bière de soif ça fait très bien le travail!


16/20


Simon

Note
80 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Bébé Mandrill de Mabrasserie

Bébé MandrillGrisette4,1% alc/volCanette de 473 mlMabrasserie La Bébé Mandrill est une version plus légère de la Mandrill (Saison brett) de Mabrasserie. Il s’agit d’une Grisette avec brettanomyces, houblonnée...

Fermer