Ni Ni de Dunham

Ni Ni de Dunham
30 Avr 2020

Ni Ni
Wild Ale
6,8% alc/vol
750 ml
Dunham


La Ni Ni (pour « ni bière, ni vermouth ») de la Brasserie Dunham nous est présentée comme une Ale inspirée des vermouths rouges, ces vins fortifiés aromatisés à l’aide de différentes plantes ou épices. Ça me semble assez original et intéressant comme création!

Au visuel, la bière nous présente une couleur orangée, ocre. Sa robe est claire lors du premier service mais devient brouillée lorsqu’on vide la bouteille. Son collet, un peu mousseux, est mince.

Au nez, on perçoit des notes d’herbes, de fruits (ça me rappelle par exemple la pomme, le raisin, etc.), d’épices, de caramel… Il semble également y avoir un peu de levure sauvage dans ce cocktail, ce qui ne serait pas surprenant chez une bière de Dunham! C’est un mélange d’arômes assez intrigant!

En bouche, on goûte d’abord beaucoup de brettanomyces, avec cet aspect épicé et « cuir » caractéristique. On peut également percevoir des saveurs qui évoquent la pomme rouge, le raisin rouge… Des notes d’herbes et d’épices sont également assez présentes. Peut-être un petit côté floral également. Le houblon ressort peu pour sa part, il faut dire que ce n’est pas l’ingrédient vedette de cette création. Avec cet aspect caramélisé, j’ai par moments une impression de pommes caramélisées. Malgré ce côté sucré, la bière semble au final plutôt sèche. La texture est un peu huileuse, soyeuse, et l’effervescence est moyenne.


Appréciation générale : C’est une bière aux saveurs assez particulières! Je ne m’y connais pas beaucoup en vermouth (j’ai seulement goûté à ce type de boisson alcoolisée dans différents cocktails par le passé) mais personnellement elle me rejoint un peu moins. En fait j’ai l’impression que la brettanomyces est un peu trop invasive ici, ce qui nous laisse moins l’opportunité de goûter pleinement les autres saveurs proposées, qui elles-mêmes ne me plaisent pas particulièrement pour être honnête. Ça demeure une dégustation intéressante et unique, alors n’hésitez pas à l’essayer tout de même si vous êtes amateur de vermouth et que la description ci-haut vous interpelle.


14/20


Simon

Note
70 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Porter Baltique Choco Framboise de Pie Braque

Porter Baltique Choco FramboisePorter baltique8,8% alc/vol500 mlPie Braque La microbrasserie Pie Braque s’est alliée avec la Station des Bières, une boutique spécialisée en bières, pour nous pondre un...

Fermer