Top 5 2022 de L’amateur de bière

Top 5 2022 de L’amateur de bière
25 Déc 2022


Comme à chaque année, à l’occasion de Noël, nous vous présentons notre Top 5 des nouveautés microbrassicoles et voici nos choix pour 2022! N’hésitez pas à nous partager vos coups de cœur personnels de l’année dans la section commentaire ci-dessous ou encore sur la page Facebook, il nous fait toujours plaisir de vous lire!


Top 5 de Simon


Il était une fois : La mort de Messorem Bracitorium

Malgré les quantités limitées des produits de Messorem Bracitorium en général, j’ai étonnamment pu mettre la main sur plusieurs exemplaires de leurs bières cette année, et sur plusieurs de leurs Lagers que j’affectionne particulièrement. J’ai longuement hésité pour mon choix (Il fût un temps : Tumultueux, une Kellerbier, étant très proche) mais je me suis finalement arrêté sur Il était une fois : La mort. C’est une bière qui possède tout ce qu’on recherche chez une bonne Pilsner tchèque : un malt bien goûteux et « crisp », des houblons Saaz assez expressif et un équilibre global bien réalisé. C’est donc une bière de soif des plus efficaces mais qui possède aussi des saveurs et nuances très agréables.


Dock 26 du Ketch

À chaque année, j’essaie de me limiter à une seule IPA dans ce top malgré qu’il ne cesse d’en sortir de délicieuses. Mon choix s’est donc arrêté ici sur l’édition 26 de la Dock de la microbrasserie le Ketch. Cette série met de l’avant différents types de houblons sur une base de NEIPA avec ajout de miel local. La numéro 26 était pour sa part houblonnée au Citra et Nectaron et fût une bombe juteuse et aromatique incroyable. Sa texture onctueuse à l’excès est d’autant plus très agréable dans le style. Vraiment, le Ketch est sur une très bonne lancée au niveau des produits bien houblonnés.


Sauriol de Silo

J’aime beaucoup les bières fumées et je recherche toujours des bières de plus en plus intenses dans ce créneau. La Sauriol, une Rauchbier de la microbrasserie Silo, nous propose des arômes de malts fumés puissants, qui peuvent évoquer le bois carbonisé ou la viande braisée. Malgré cette intensité, la bière demeure à la fois bien « clean », équilibré et facile à boire, à la manière des Lagers allemandes du même style, ce qui me plaît beaucoup également.


Matador de Bas-Canada

Mon choix du Stout impérial de l’année fût la Matador de la Brasserie du Bas-Canada, un Stout impérial plus classique (non Pastry) affiné 12 mois en barriques de bourbon Heaven Hill et Willett. Les notes de chocolat noir, de bois, de vanille et de bourbon sont vraiment sublimes. C’est chaleureux, sucré, amer et globalement assez puissant, mais j’ai beaucoup apprécié déguster cette bière, qui est complexe à souhait et vraiment réussie dans le style.


Ledon Ledum de Brett & Sauvage

J’avais vraiment hâte de goûter à leurs produits depuis l’ouverture, mais n’étant ni situé à Percé ni à Montréal (près du Pub Pit Caribou) je n’en avais toujours pas eu la chance! C’est maintenant chose faite puisque j’ai pu déguster cet automne lors d’une escapade en Gaspésie une bouteille de la Ledon Ledum, un assemblage de bières spontanées de 2020 et 2021 ainsi que de bière avec levures isolées sur à partir de miel, qui met de l’avant le thé du Labrador. Avec ses accents floraux et forestiers, cette bière fait honneur aux Lambics belges mais aussi au terroir local avec une touche québécoise bien distinctive ; deux aspects qui me rejoignent particulièrement.

Top 5 de Philippe

Fais de beaux rêves de Messorem

J’ai eu la chance de pouvoir déguster beaucoup de bières de Messorem cette année. Merci à la distribution à plus grande échelle! Je crois que la Fais de beaux rêves a été l’une de mes préférés. Beaucoup de notes de fruits à chair jaune tels que l’ananas, la mangue, la pêche et l’orange. La texture est bien onctueuse et malgré une bonne dose de fruits, la bière présente une belle amertume, plus intense que ce à quoi on pourrait s’attendre de ce type de bière. Ça m’a bien plue !

Anglaise de Menaud

Ces derniers temps, je suis à la recherche de bières plus foncée, mais pas nécessairement fortes en alcool. Cette Anglaise de Menaud est pintable à souhait grâce à son faible taux d’alcool, mais également à cause de sa gazéification élevée (peut-être une peu trop pour le style, mais j’ai apprécié). Ses notes me rappelaient bien évidemment le caramel et le pain grillé, mais également, aussi étrange que ça puisse paraître, le biscuit Thé Social !

La petite Saison de Robin Bière Naturelle

Comme la bière précédente, on est pas du tout dans le complexe ici, mais dans le pintable. J’aime évidemment que son taux d’alcool soit bas car ça se boit à grandes gorgées ! Sa texture est bien mince et la bière est sèche et très rafraichissante avec ses notes de citron, de pommes Granny Smith et de céréales fraîches.

Kavka Tmavé Pivo de Griendel

J’en ai bu sur place, cette été, lors d’un voyage à Québec. Servie avec le traditionnel robinet tchèque qui confère à la bière une mousse d’une intensité et d’une texture incomparable, j’ai été conquis. Bonne dose de céréales torréfiés et de cacao. Accompagnée d’une choucroute garnie, c’est vraiment incomparable. J’en veux plus de ces petites lager foncée pour 2023 !

Alvéole de Nano Cinco

Dès le service, je me doutais que j’aurais droit à une dégustation intéressante. La couleur jaune presque blanchâtre/laiteuse indiquait une bonne dose de fruits tropicaux. Et en effet, ce sont les oranges et la mangue qui dominent. Elle est vraiment très aromatique et même piquante. Disponible en très petites quantités à chaque release, ça vaut la peine d’y goûter, comme toutes les bières de Nano Cinco en fait.


Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. Mon coup de cœur perso, c’est le Pumba stout de la Brasserie Minne (en Belgique). Un vrai délice aux effluves de café, chocolat, moka et… whisky 🙂

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :