Sanctuaire Brett du Castor

Sanctuaire Brett du Castor
02 Mar 2016

Sanctuaire Brett
Triple belge
10% alc/vol
500 ml
Le Castor

 

Voici une nouvelle version très prometteuse de la Sanctuaire du Castor, toujours vieillie en fût de vin rouge du Niagara, mais cette fois refermentée avec de la levure sauvage Brettanomyces.

J’ai perdu ma photo initiale de la bière mais voici tout de même mes notes concernant son physique. La bière est d’un blond pâle. De fines bulles sont observables à travers le breuvage. Le collet de mousse blanc est de taille moyenne.

Au nez, c’est très céréalier et je respire aussi des notes de raisins secs. La brett est présente par de légers arômes de cuir mais aussi un aspect un peu «surette». Le côté vineux est aussi beaucoup plus présent ici que dans la version de base, à mon souvenir du moins.

En bouche, c’est très vineux : des notes de raisin rouge surtout sont très goûteuses ainsi qu’un côté boisé également. La levure brettanomyces apporte une touche un peu rustique et «funky» rappelant le cuir ou le cheval. La brett est en effet assez présente mais on goûte aussi assez facilement des notes poivrées/épicées et fruitées de levure belge. C’est en général assez céréalier et fruité (saveurs d’abricot, d’oranges et de pêches). Vers la finale, une pointe d’acidité se fait sentir, mais est rapidement rééquilibrée par une amertume de houblon ainsi qu’une chaleur d’alcool bien dosée. La texture semble un peu mince malgré une bière globalement bien charpentée.

 

Appréciation générale : C’est une bière très bien équilibrée et vraiment intéressante. La levure brettanomyces ainsi que le côté vineux de la bière apportent beaucoup de nuances qui sont très agréables à tenter d’analyser. Il n’y a peut-être que la texture qui me dérange un peu mais en général ça se boit très bien malgré toute la puissance et la complexité de saveurs. Une excellente bière de dégustation que je vous conseille fortement d’essayer si vous y avez accès malgré les quantités plutôt limitées!

 

17/20

 

Simon

Note
85 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. Salut Simon,

    Question linguistique : sais-tu comment se prononce “brettanomyces”? Doit-on dire “…mis” ou “…misès”?

    Merci,
    Éric

    • Salut Éric,

      C’est une très bonne question! J’ai personnellement toujours prononcé le “mycès” mais j’ai déjà entendu les deux. Certains le prononcent avec un accent anglais également “brettano – maï – cisse”. Je n’ai pas trouvé de réponse tranchée non plus en fouillant sur le net. Si jamais tu en apprend plus je serais intéressé à connaître la réponse!

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :