Jane Doe #7 de Dunham

Jane Doe #7 de Dunham
16 Fév 2018

Jane Doe #7
Assemblage
5,7% alc/vol
750 ml
Dunham

 

Voici la 7e version de la Jane Doe de Dunham, sortie lors du Bottle Release d’automne 2017. Celle-ci est un assemblage constitué cette fois de (1) Berliner Weisse élevée en fût et refermentée avec du sureau sauvage, de (2) Musje (Ale belge à l’églantier) vieillie 6 mois en barrique et (3) d’Orange (une bière sauvage inspirée des Rouge des Flandres).

Visuellement, la bière est d’une couleur dorée aux reflets un peu ambrés. Son élégant collet mousseux semble posséder une bonne tenue.

Au nez, on perçoit d’abord la barrique et la levure sauvage, qui apporte des notes rustiques d’épices et de cuir. Le côté un peu végétal et acidulé du sureau est aussi présent. Ça pourrait rappeler le bouquet d’une Rouge des Flandres sous plusieurs aspects, celui-ci se faisant également un peu vinaigré et proposant des notes de fruits rouges acidulés.

En bouche, c’est fruité, on peut par exemple goûter des notes de jeunes framboises ou de cerises de terre. L’aspect végétal du sureau, qui me rappelle toujours un peu le piment, se fait goûter. L’acidité est bien présente, s’accordant à celle qui provient des fruits présents dans les différentes bières (le sureau, l’églantier). C’est un peu vinaigré et vineux également, cet aspect rappelle d’ailleurs leur Orange. La brettanomyces apporte des notes poussiéreuses, épicées et de cuir, le tout se passant sur une trame de fond boisée de barrique de chêne.

 

Appréciation générale : Très intéressant! Possiblement l’une des Jane Doe avec le plus de cohésion que j’ai goûté depuis les dernières éditions, qui disons-le, parfois semblaient être le résultat de d’assemblages de bières faits un peu au hasard. Imaginez une bière sauvage inspirée des Rouges de Flandres, un peu vineuse, fruitée et boisée avec une belle présence du sureau. J’ai bien aimé!

 

17,5/20

 

Simon

Note
88 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Niemand Kölsch de Tête d’Allumette

Niemand Kölsch Kölsch 5,3% alc/vol Cruchon de 1L Têted’Allumette   La plus récente bière disponible en cruchon chez Tête d’Allumette est la Niemand Kölsch, une bière pâle inspirée...

Fermer