Yalla Yalla de Half Hours on Earth (Ottawa)

Yalla Yalla de Half Hours on Earth (Ottawa)
16 Fév 2018

Yalla Yalla Citra
Farmhouse Ale
6,5% alc/vol
Cannette de 355 ml
Half Hours on Earth (Ottawa)

 

Voici la première version de la Yalla Yalla d’Half Hours on Earth que je goûte, celle qui est houblonnée exclusivement au Citra. Elle est brassée sur la base d’une Farmhouse acidulée.

La bière possède une robe jaune pâle qui est plutôt voilée malgré sa clarté. Le col est de taille moyenne, pas excessivement mousseux.

Au nez, je sens des notes épicées de levures Farmhouse/Saison. Le houblon apporte aussi une fraîcheur citronnée et des notes de jeunes mangues.

En bouche, on goûte le houblon Citra avec ses saveurs de mangues, d’ananas et d’agrumes. L’amertume est modérée, se faisant un peu herbacée. La levure apporte un petit côté épicé mais qui reste très bien dosé et qui n’est jamais aussi présent que dans une Saison belge typique par exemple. La bière est également un peu acidulée, jamais trop, avec ces notes citronnées. La texture est mince, l’effervescence est modérée mais rafraîchissante.

 

Appréciation générale : C’est une bière très «fraîche» et rafraîchissante! Ce n’est pas hyper complexe mais c’est bien réalisé et ça se boit bien. Un peu dans les mêmes cordes que les «dry-hopped sour» (comme la Jelly King de Bellwoods par exemple) qui semblent très en vogue en  Ontario, mais avec une petite «twist» épicée de Saison!

 

16,5/20

 

Yalla Yalla Saaz
Farmhouse Ale
6,5% alc/vol
Cannette de 355 ml
Half Hours on Earth (Ottawa)

 

Cette seconde version que j’essaie de la Yalla Yalla d’Half Hours on Earth a quant à elle été houblonnée au Saaz. C’est un houblon «noble» que j’apprécie particulièrement, étant traditionnellement utilisés dans les Pilsners entres autres, en provenance de la République tchèque.

Au nez, le Saaz ressort par ses notes typiques d’herbes et de citron. Ce dernier aspect est amplifié par la base un peu acidulée du breuvage. Éventuellement, je sens quelque chose de mielleux, un peu comme dans un hydromel, c’est très intéressant!

En bouche, c’est encore une fois citronné. Le houblon apporte aussi des notes de gazon fraîchement tondu ainsi qu’une amertume modérée. L’acidité est également assez présente, se faisant (aussi) citronnée. Malgré le petit côté mielleux très agréable, cette bière est loin d’être sucrée et la finale est bien sèche.

 

Appréciation générale : Très bon! Peut-être meilleur que la version Citra en ce qui me concerne. J’adore les saveurs qu’apportent le Saaz dans le contexte d’une Farmhouse acidulée. Le petit côté mielleux, que je n’avais pas détecté dans la version Citra, est également très agréable ici.

 

17/20

 

Yalla Yalla Denali
Farmhouse Ale
6,5% alc/vol
Cannette de 355 ml
Half Hours on Earth (Ottawa)

 

Cette troisième version est quant à elle houblonnée au Denali, un cultivar que je ne connais pas. Il semblerait qu’il puisse apporter des notes d’ananas, d’agrumes et de conifères.

Au nez, c’est assez délicat. On sent effectivement des notes d’ananas et de citrons qui s’accordent avec le côté déjà un peu acidulé de la Farmhouse.

En bouche, l’acidité est encore une fois bien présente. Ce côté citronné, en plus des notes apportées par le houblon, rappellent vraiment le jus d’ananas. L’amertume demeure modérée, quelques notes à peine herbacées ou résineuses se pointant le bout du nez éventuellement. Il y a aussi un petit côté rustique de levure, mais qui n’est jamais trop prononcé. La finale est bien sèche et astringente.

 

Appréciation générale : Voilà une autre tart Farmhouse très bien réussie! Le houblon est intéressant, l’acidité est bien présente, etc. Ce n’est encore une fois pas des plus complexe mais chaque élément est judicieux. Je recommanderais définitivement ces Yalla Yalla aux amateurs de bières sures qui apprécient également l’aspect aromatique du houblon!

 

16,5/20

 

Simon


Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Chevalier Cuivré du Loup Rouge

Chevalier Cuivré Ale ambrée 4,5% alc/vol 330 ml Loup Rouge   Le Loup Rouge a dernièrement changé d’image, de format de bouteille et de brasseur! Nous goûtons aujourd’hui...

Fermer