Clapp! de Tête d’Allumette

Clapp! de Tête d’Allumette
13 Sep 2019

Clapp!
Vin d’orge fruité
10,8% alc/vol
500 ml
Tête d’Allumette


La Clapp! de la microbrasserie Tête d’Allumette est un Vin d’orge qui a fermenté en la compagnie de poires locales de type Clapp. Elle contient aussi des fleurs et du seigle. Ça me semble assez original!

Visuellement, le breuvage est d’une teinte dorée, sa robe est voilée. C’est une couleur plus pâle que ce à quoi on est généralement habitué chez les Vins d’orge. Son collet de mousse semble onctueux mais tient finalement surtout au niveau des parois du verre après quelques minutes.

Au nez, on peut retrouver des arômes de malts sucrés et de fruits du verger (pommes, abricots, poires…). Il y a peut-être quelques notes d’épices également mais tout en subtilités. Dans l’ensemble, ce n’est pas un bouquet hyper complexe ou expressif alors allons investiguer un peu plus loin…

En bouche, on découvre une bière bien maltée, un peu sucrée et peut-être aussi légèrement mielleuse. La poire est présente mais évidemment ce n’est pas non plus le fruit le plus éclatant qui soit. Quelques notes d’épices (le girofle surtout) sont présentes en rétro-olfaction, s’agençant aux saveurs fruitées. Ce n’est surprenamment jamais trop lourd ou sucré pour un Vin d’orge. La finale Une certaine chaleur d’alcool se développe également après quelques gorgées, nous rappelant que malgré sa relative buvabilité, cette bière affiche tout de même 10,8% d’alcool. La texture est huileuse et l’effervescence est moyenne.


Appréciation générale : Au final, je n’ai pas tellement l’impression de déguster un Vin d’orge (excepté le fait qu’il s’agisse d’une bière bien maltée et forte en alcool). Ça me rappelle même plus une bière forte de style belge (sans le côté très épicé caractéristique de la levure belge par contre). La poire est perceptible mais relativement subtile, il ne fallait pas s’attendre à quelque chose de très expressif de toute façon. Dans l’ensemble c’est une bière aux saveurs peu complexes et peu puissantes je dirais, mais qui demeurent bien équilibrées. J’apprécie l’expérience mais disons que ce n’était pas tout à fait ce à quoi je m’attendais!


15/20


Simon

Note
75 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Blanche à la Clémentine de Riverbend

Blanche à la ClémentineWitbier fruitée5% alc/volCanette de 473 mlRiverbend Je goûte aujourd’hui à la Blanche à la Clémentine de la microbrasserie Riverbend, une Witbier aux clémentines déshydratées fermentée...

Fermer