Winey Bastard de Nickel Brook (Ontario)

Winey Bastard de Nickel Brook (Ontario)
17 Jan 2019

Winey Bastard
Stout impérial barriqué
11% alc/vol
500 ml
Nickel Brook (Ontario)


Merci à l’équipe d’Importation Pivot pour cette bouteille de Nickel Brook, une microbrasserie de l’Ontario qui est principalement reconnue pour ses Stouts impériaux. La Winey Bastard est un Stout impérial qui a été affiné en barrique de pinot noir du Niagara. Plusieurs bouteilles sont encore disponibles chez de nombreuses succursales de la SAQ partout à travers le Québec : vous pouvez cliquer sur ce lien pour voir les endroits et les quantités avec l’outil de recherche du site de la SAQ.

Visuellement, la bière est d’un noir profond. Son collet de mousse semble bien onctueux, il se construit lentement au moment du service mais disparaît complètement au bout de quelques instants.

Au nez, c’est d’abord assez vineux, presqu’acidulé. Cet aspect peut rappeler les cerises noires ou les mûres. On peut également sentir l’aspect boisé de la barrique. Il semble même y avoir un côté un peu sauvage (est-ce que des brettanomyces auraient trouvé logis dans ces barriques de vin?). On reconnaît aussi des arômes plus torréfiés ou grillés à travers cet aspect vineux.

En bouche, on retrouve ces saveurs torréfiées et grillées typiques des Stouts impériaux, en plus de ces notes bien vineuses, qui peuvent évoquer les baies, les mûres, les raisins rouges, les cerises… Il y a définitivement des brettanomyces qui se faufilent à travers ces saveurs (je remarque d’ailleurs qu’on en fait mention sur l’étiquette). Ces dernières ne sont tout de même pas trop prononcées, n’apportant qu’un petit côté sauvage, « cuir » et « cerise ». Grâce à la brett, la bière ne semble pas très sucrée non plus, elle est relativement sèche pour le style. On peut même percevoir une bonne amertume éventuellement (de 70 IBU d’après l’étiquette). La bière est corpulente, huileuse, mais pas nécessairement des plus onctueuses. L’effervescence demeure assez prononcée (surtout pour le style).


Appréciation générale : Je ne suis habituellement pas trop fan des bières foncées avec brettanomyces mais ici je suis conquis. La barrique de vin apporte une profondeur vraiment très intéressante. C’est bien sûr un Stout impérial barriqué peu commun. Le type de barrique utilisé est aussi peu fréquent (et ce n’est peut-être pas aussi efficace qu’un Stout impérial vieilli en fût d’autres alcools il faut dire, comme le bourbon par exemple). Plus d’onctuosité et de malts bien ronds auraient possiblement pu être plus efficaces également. Par contre, malgré toutes ces remarques, je dirais que dans le genre c’est très bien réussi. Cette bière vaut au moins un essai (surtout à ce prix, beaucoup plus bas que si elle avait été disponible en importation privée imaginez-vous!), ne serait-ce que pour l’expérience intéressante et unique. À essayer si vous appréciez les Stouts impériaux mais aimez la découverte!


17/20


Simon

share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Phoque Datte de BockAle

Phoque DatteStout impérial fruité9,5% alc/volCannette de 473 mlBockAle La microbrasserie Le BockAle est de retour avec sa série très innovatrice et expérimentale « Employé du mois ». Cette quatrième...

Fermer