Brett, pas Brett de L’Espace Public

Brett, pas Brett de L’Espace Public
29 Déc 2018

Brett, pas Brett
Session Black IPA
5% alc/vol
Cannette de 355 ml
L’Espace Public et le Trèfle Noir


Voici une petite nouveauté de fin d’année de la part de l’Espace Public : la Brett, pas Brett! Il s’agit d’un hybride de styles qui semble au premier abord assez intéressant : une Black Session IPA 100% brett (donc fermentée avec des levures sauvages). Cette bière est née à la base d’une collaboration entre l’Espace Public et le Trèfle Noir.

Visuellement, la bière est noire. Son collet de mousse, plutôt large lors du service, devient assez mince éventuellement, s’imprimant par la même occasion dans l’encolure de mon verre.

Au nez, on peut sentir des notes de malts foncés ainsi que des arômes de houblons un peu résineux. On peut également percevoir quelques nuances de noisettes comme c’est parfois le cas chez les Black IPA. Dans l’ensemble, c’est un bouquet aux arômes assez légers.

En bouche, on peut goûter de douces notes de malts foncés, de pain grillé, de noisettes… La fermentation 100% brett n’apporte jamais vraiment de notes sauvages, de « cuir » ou « d’écurie » typiques des levures sauvages lorsqu’elles sont mises en contact avec la bière après la fermentation. Elle procure plutôt dans un côté plus fruité à la bière, qui peut rappeler ici, dans la Brett, pas Brett, les fruits des champs, même si cet aspect reste assez subtil. L’amertume demeure relativement douce (surtout le style), se faisant à peine résineuse et herbacée en finale. La texture est mince et l’effervescence est modérée.


Appréciation générale : Ce n’est définitivement pas une bière déplaisante. Par contre, je crois qu’elle manque vraiment d’intensité pour pouvoir capter notre intérêt tout au long de la dégustation. Il s’agit pourtant d’un mélange de style assez intéressant sur papier mais ici l’amertume résineuse n’est peut-être pas assez puissante, le côté « malt grillé ou chocolaté » ainsi que l’aspect fruité provenant de la fermentation 100% brett n’étant pas très intenses non plus. Une bière qui au final ne possède pas trop de caractère mais qui se laisse tout de même boire facilement.


15/20


Simon

Note
75 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
El Dorado Mango de Barbe Rouge

El Dorado MangoBière sure et houblonnée fruitée5% alc/vol500 mlBarbe Rouge Voici la première IPA que nous propose le brasseur Barbe Rouge! C’est par contre une IPA sure (ou...

Fermer