Ce dernier clou de Messorem Bracitorium

Ce dernier clou de Messorem Bracitorium
08 Fév 2020

Ce dernier clou
NEIPA
7,2% alc/vol
Canette de 473 ml
Messorem Bracitorium


Messorem Bracitorium est une microbrasserie très populaire depuis son ouverture il y a de ça moins d’un an (mois d’août 2019). En effet, leurs bières ne sont pas distribuées et arrivent à s’écouler lors de chacun des brassins. Ils produisent pour le moment principalement des NEIPA/Hazy IPA et d’autres styles en vogue. Ce dernier clou, pour sa part, est une NEIPA houblonnée à froid au Citra et Mosaic, puis doublement houblonnée à froid au Citra Cryo et Mosaic. Comme c’est la première bière de cette microbrasserie que nous goûtons, j’ai bien hâte de voir elle est à la hauteur de sa réputation!

Au visuel, la bière est d’une couleur jaune assez pâle et clair. Elle possède un « haze » à l’allure un peu laiteux. Son collet de mousse est bulleux et mince.

Au nez, on sent d’abord des notes d’ananas (on croirait pratiquement que cette bière contient du houblon Galaxy). Sinon, certains arômes rappellent aussi les agrumes, la mangue… C’est décidément bien fruité. Un petit aspect herbacé/vert parvient tout de même jusqu’à nos narines.

En bouche, on peut encore une fois goûter ces saveurs fruitées apportées par les houblons. Les notes d’ananas sont encore à l’avant-plan mais on pourrait aussi identifier des saveurs qui évoquent le citron, l’orange ou la mangue. Le corps est relativement mince. La finale est sèche et la gorgée se termine sur cet aspect herbacé et bien vert des houblons. L’amertume demeure d’une force moyenne.


Appréciation générale : Une très bonne NEIPA évidemment! Personnellement, j’aime bien le fait qu’elle ne soit pas trop sucrée (donc lourde) pour une bière du style. Ça demeure facile à boire et adéquatement aromatique. On prendrait toujours un peu plus de ces notes fruitées et peut-être un peu plus de texture mais dans l’ensemble ça demeure un bel exemple du style!


17/20


Simon

Note
85 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Toxicité de Bas-Canada

Toxicité Pastry Stout7% alc/volCanette de 473 mlBas-Canada Cet autre Pastry Stout de la Brasserie du Bas-Canada affiche quant à lui un plus raisonnable 7% d’alcool. Il contient pour...

Fermer