Forêt Noire du Brouhaha

Forêt Noire du Brouhaha
03 Fév 2017

Forêt Noire
Stout impérial belge aux cerises
10,5% alc/vol
750 ml
Brouhaha

 

Je suis heureux que le Brouhaha poursuive à nous offrir des bières de leur cru en bouteille car elles sont bien souvent très intéressantes! Je déguste donc aujourd’hui l’une de leur plus récente sortie, la Forêt Noire, un Stout impérial auquel a été ajouté des cerises.

La bière est noire, aucune surprise à ce niveau! Elle possède un col mousseux bien large et j’observe même une gazéification abondante sur les parois de mon verre.

Au nez, il y a quelques notes de cerises sucrées et de vanille. De chocolat au lait et de grains torréfiés aussi évidemment. Il y a également une levure un peu poudreuse/poussiéreuse qui dans ce contexte vient immédiatement rappeler le chocolat chaud en poudre.

En bouche, la cerise apporte surtout son côté acidulé mais aussi ses saveurs caractéristiques, qui, une fois couplées aux notes de chocolat, rappellent vraiment le gâteau Forêt-Noire! Une levure, qui n’est pas sans rappeler la levure belge, apporte un petit côté poudreux et épicé. En arrière-plan, il y a aussi quelques notes de grains torréfiés et des pointes de vanille. Lors de chaque gorgée, on retrouve une certaine effervescence (ainsi qu’une texture un peu mince pour le style) qui rend ce Stout impérial assez facile à boire malgré son 10,5% d’alcool.

 

Appréciation générale : Personnellement, je préfère mes Stouts impériaux plus costauds, avec une bonne texture onctueuse, des saveurs sucrées (avec le corps adéquat pour les maintenir) et sans levure belge (ou quelconque levure s’y apparentant). Hormis cela, la Forêt Noire de Brouhaha demeure assez intéressante et tout de même bien réalisée dans son style! Le petit côté sucré, à la fois des cerises, des notes de vanilles et de chocolat, sont assez agréables. J’aurais aimé toutefois mieux goûter la cerise justement, plus que son aspect acidulé et que ses flaveurs relativement subtiles qui éventuellement se fondent aux autres saveurs présentes. Il va sans dire que plus la bière se réchauffe et plus le profil s’améliore.

 

16,5/20

 

Simon

Note
83 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
Lire les articles précédents :
Corsendonk Pater de la Brasserie du Bocq (Belgique)

Corsendonk Pater Dubbel 7,5% alc/vol 330 ml Brasserie du Bocq (Belgique)   La Corsendonk Pater est une bière belge qui s’apparente aux Dubbels. Le terme «Pater» («Father’s beer»)...

Fermer