Saison Espinay d’Auval

Saison Espinay d’Auval
12 Juin 2016

Saison Espinay
Farmhouse Ale
6,5% alc/vol
750 ml (disponible aussi en bouteille brune de 500 ml dernièrement)
Auval

 

Le nom de la nanobrasserie Auval, située à Val d’Espoir en Gaspésie, est sur les lèvres de tous les amateurs de bière du Québec depuis le début de leur aventure brassicole… il y a de ça moins d’un an encore (avec la rétrospective c’est assez incroyable)! En effet, ils se sont rapidement taillé une place de choix parmi les meilleures microbrasseries de la province (et les plus convoitées surtout) grâce aux petites quantités de bouteilles disponibles dans les plus grandes villes, ce qui crée un engouement monstre sur les réseaux sociaux et les différents forums d’échange sur la bière. Par contre, et je tiens à le préciser, leur succès s’avère être amplement mérité et justifié : à peu près tout ce qui sort de chez Auval est doté d’une très grande qualité, et rares sont les dégustateurs déçus malgré les attentes énormes créées par le «hype» Auval.

Donc aujourd’hui, je vous parle de la Saison Espinay qui est ressortie il y a de ça environ 2 ou 3 semaines, en format de 750 ml cette fois. Il s’agit d’une Saison qui a séjournée en fût de chêne et qui contenait des levures sauvages.

Visuellement, le breuvage est d’un jaune pâle complètement trouble. Un collet à l’aspect assez mousseux se dépose sur celui-ci au service.

Au nez, on perçoit immédiatement les délicats arômes de cuir/étable/épices qui sont la signature de la levure de type brettanomyces. C’est aussi un peu citronné. Globalement c’est un bouquet très rustique, avec ces relents de céréales et de notes fermières.

En bouche, des saveurs de pain frais s’agrémentent à merveille d’un aspect plus fruité qui peut rappeler le citron, la pêche ou encore la pomme verte. Vers la finale, un peu de bois, une touche de vanille, et des saveurs de céréales (encore une fois couplées à la levure sauvage) qui apportent un sentiment fermier/rustique/vieillot est perçu. La brett dégage aussi des notes épicées très agréables, qui vont de pair avec le côté poivré de la levure de Saison. La texture est douce, veloutée je dirais même : ça se boit tout seul, carrément.

 

Appréciation générale : Que c’est bon! Je ne me souvenais pas à quel point (se peut-il que ce brassin soit encore supérieur au précédent?)! La Saison Espinay est vraiment une Farmhouse très agréable dans laquelle tout est bien équilibré, lui octroyant une buvabilité incroyable. Elle reste assez unique en son genre : il faut dire qu’elle a peu de concurrentes directes, rares sont les Saison (excepté quelques Assemblages ou Farmhouse) au Québec qui ont à la fois été barriqué et contiennent des bretts. Faites-vous en des provisions si c’est possible puisque Auval a annoncé que ce serait la dernière de leurs bières à être distribuée dans les grandes villes pour l’été 2016. J’imagine qu’ils continueront à fournir la région de la Gaspésie pour la saison estivale alors si vous cherchiez un endroit pour une petite escapade pendant vos vacances, vous avez peut-être trouvé la réponse!

 

Note : Après 6 mois de vieillissement, la brett ressort effectivement beaucoup plus mais tout en gardant la bière extrêmement bien équilibrée. Il n’y a aucun doute, cette Saison Espinay peut rivaliser avec les meilleures Farmhouse de la province, que ce soit l’Ours de TDD (qui est bien sûr pour sa part un assemblage) ou la Saison Brett des Trois Mousquetaires.

 

18/20

 

Simon

Note
90 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
No Tahoma de Dunham

No Tahoma farmhouse ale Farmhouse pale ale 5,9% 750 ml Dunham Cette farmhouse est une nouvelle création du release de printemps, dans la vague actuelle des farmhouse pale...

Fermer