Milk IPA de Vrooden

Milk IPA de Vrooden
19 Août 2017

Milk IPA
IPA avec lactose
6,5% alc/vol
500 ml
Vrooden

 

La microbrasserie Vrooden, surtout connue pour ses bières de traditions allemandes (mais aussi d’un peu partout dernièrement), sort aujourd’hui une bière qui est vraiment au goût du jour : une Milk IPA! Tout comme la New Wave de Jukebox et la Milkshake NEIPA du BockAle, il s’agit d’une IPA avec du lactose! Cette bière a été réalisée en collaboration avec Authentique Projet.

D’abord, débutons la dégustation avec les yeux : une robe bien voilée digne d’un jus d’agrume se dépose dans ma tulipe. Le collet de mousse se fait de taille moyenne.

Au nez, c’est d’abord l’aspect vanillé qui ressort. Des notes de houblons bien aromatiques sont perceptibles. Globalement, ça rappelle pratiquement le sorbet à l’orange!

En bouche, on goûte des notes bien tropicales qui proviennent des houblons (on passe de l’orange à la mangue et bien plus encore). Je ne sais pas s’il y a de la vanille dans cette bière (comme dans la New Wave de Jukebox par exemple) mais le goût est tellement défini (et très bien dosé d’ailleurs, aucunement agressant) que j’en suis pratiquement certain. L’amertume se fait herbacée et résineuse. Elle reste un moment en bouche (titrant 60 IBU). La texture est bien crémeuse grâce au lactose et l’effervescence est modérée.

 

Appréciation générale : Une très bonne NEIPA/Milk Shake IPA! Pour être honnête, je me demandais un peu à quoi cela allait ressembler après l’IPA Américaine de Vrooden qui n’était peut-être pas leur recette la mieux réussie mais au final cette Milk IPA est sublime! Je crois que l’image du sorbet à l’orange est celle qui se rapproche le plus de ce que l’on goûte ici. Dans tous les cas, si vous êtes amateurs de houblons bien aromatiques, vous serez servi!

 

18/20

 

Milkshake IPA Mangue
Milkshake IPA
6,5% alc/vol
500 ml
Vrooden

 

Voici la seconde version de la Milkshake IPA de Vrooden, qui a cette fois été brassée avec de la mangue ainsi que de nouveaux houblons (le Mandarina Bavaria et l’Ekuanot). L’aspect vanillé aurait également été diminué du aux nombreuses critiques de la première version à cet effet. Personnellement, j’avais adoré la façon dont c’était dosé (et je suis assez sensible aux trop pleins de vanille!).

Au nez, on sent le côté vanillé et les arômes de tangerines et d’oranges, tout comme c’était le cas dans la première version de cette bière. Ça rappelle vraiment la crème glacée à la vanille ou encore le sorbet à l’orange. À mon avis, c’est le genre de bouquet qui est très agréable dans le style, assez inégalé au Québec en termes de Milkshake IPA j’oserais même dire.

En bouche, les houblons rappellent différents fruits tropicaux tels que la mangue, l’orange, la tangerine… La mangue ajoutée au brassage est relativement subtile, se fondant à travers des saveurs procurées par les houblons. On peut par contre peut-être percevoir une légère acidité de fruit éventuellement. La vanille se fait goûter mais est moins puissante et sucrée que dans la première version. L’amertume est assez appuyée, et un peu débalancée même à mon avis. L’aspect bien herbacé et résineux des houblons est agréable par contre, me rappelant celui de certaines NEIPA. La texture est onctueuse.

 

Appréciation générale : Personnellement, je dirais que j’ai préféré la première version. Elle était plus puissante, plus explosive, mais tout en étant (selon mes goûts) mieux dosée. Ici, la vanille se fait plus douce, l’amertume un peu débalancée et le fruit plus ou moins bien intégré avec cette acidité qui détonne un peu avec les autres saveurs. Ne vous détrompez pas toutefois, ça reste très bon et ce fût une dégustation agréable!

 

16,5/20

 

Simon

En lien avec ce que vous venez de lire:

Note
90 %
share

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme mes deux comparses. Je suis présentement étudiant en anthropologie à l'université. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouve à la SAQ. Les styles que j’affectionne le plus sont les Stouts, les Saisons, les IPA, les Barleywines, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Comments

  1. Carle Brisebois : janvier 26, 2018 at 5:16

    Je viens de goûter la Triple IPA de Vrooden. Une bière hors série. Bière extra forte avec ses 10% d’alcool, format de 500 ml.Beau col mais qui disparaît rapidement. Amertume à souhait avec son indice IBU à 100. Aucun problème avec ce goût tranchant, légère présence de fruits exotiques tel le liche. En espérant votre avis en la matière, Merci de votre intérêt.
    P.S. Je n’ai pas réussi à retrouver votre menu offrant les possibilité de recherche en haut de Pagé que j’avais trouvé très pratique lors de ma première visite.
    Si vous pouviez me guider. Merci, Carle Brisebois de Laval

    • Bonjour Carle,

      Merci du commentaire! La Triple IPA de Vrooden est dans mon frigo présentement et sa dégustation est prévue pour les prochains jours! J’ai bien hâte de goûter à ça, j’adore tout ce que fait Vrooden!

      Pour ce qui est des menus déroulants (recherche par microbrasserie, recherche par style, etc.) nous les avons modifié un peu dernièrement mais ils sont toujours censé s’afficher en haut de la page juste en-dessous du logo. Faites nous signe si jamais ça ne fonctionne toujours pas!

  2. Bonjour Carle,

    Je suis curieux, quel navigateur Internet utilisez-vous? Savez-vous aussi quelle en est la version? Normalement, le menu devrait bien fonctionner avec tous les navigateurs récents, j’en ai fait le test avant de le modifier.

    Merci!

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Perdrix Blanche de la Microbrasserie du Lièvre

Perdrix Blanche Witbier 5,4% alc/vol 341 ml Microbrasserie du Lièvre   Je goûte maintenant à la Perdrix Blanche, un autre classique de la Microbrasserie du Lièvre qui n’avait...

Fermer