Poincaré Kölsch des Grands Bois

Poincaré Kölsch des Grands Bois
26 Fév 2021

Poincaré Kölsch
Style Kölsch
5% alc/vol
Canette de 473 ml
Les Grands Bois


Je déguste aujourd’hui la Poincaré Kölsch de la microbrasserie les Grands Bois, une Ale lagerisée (une bière de fermentation haute donc, mais maturée à froid) inspirée de la Kölsch allemande.

Visuellement, la bière est d’une couleur paille, à l’aspect plutôt voilé. Son collet de mousse est d’une taille moyenne, mais disparaît éventuellement.

Au nez, je perçois d’abord des notes de céréales fraîches ainsi qu’un aspect légèrement floral. Quelques subtils esters fruités sont aussi détectés (rappelant possiblement quelque chose comme la poire ou la pomme). Ça demeure bien sûr un bouquet assez délicat qui laisse appréhender une bière rafraîchissante.

En bouche, on se retrouve avec un profil similaire que ce à quoi le nez nous avait préparé. La céréale est présente mais très douce. Dans les nuances, il est possible de détecter quelques notes épicées, fruitées (pommes vertes, poires…) et minérales, mais évidemment tout cela demeure très subtil. L’amertume est faible, mais il y a tout de même un houblon à peine herbacé ou floral en finale. La finale est assez sèche. Le corps est plutôt mince tandis que l’effervescence est bien sentie, bien bulleuse.


Appréciation générale : Cette Poincaré Kölsch me semble bien correspondre au style d’inspiration. Il s’agit bien sûr d’une bière de soif, dans laquelle chaque élément est bien dosé de façon à nous proposer un breuvage des plus faciles à boire. La mention « une bière qui se boit tout seul » sur l’étiquette est tout à fait juste (dans tous les sens du terme). Il ne faut donc évidemment pas s’attendre à une explosion de saveurs, ce n’est pas du tout l’objectif de cette bière. Je crois que c’est avec ce genre de bière qu’on peut autant aller chercher l’intérêt du néophyte que de l’amateur endurci.


16/20


Simon

Note
80 %

Simon Rioux

Je suis originaire de Trois-Pistoles (oui comme la bière!) dans le Bas-Saint-Laurent, tout comme Manuel et Philippe. J’ai réalisé une maîtrise en anthropologie qui porte sur le thème de l’ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Mes premières expériences avec la bière de dégustation ont été avec celles que l'on retrouvait à la SAQ aux débuts des années 2010 (une sélection assez limitée donc) puis en boutiques spécialisées par la suite. Les styles que j’affectionne le plus sont les Saisons, les bières sauvages, les IPA, les Pilsners, les Lambics, les Barleywines, les Stouts, etc. J’aime bien ce qui est intense au niveau des saveurs, tout en ayant un faible envers ce qui est bien équilibré, mais je suis très ouvert et j’aime découvrir tout ce qui se fait peu importe le style. La plupart du temps, j’essaie de goûter à toutes les nouveautés qui s’offrent à moi.

Laisser un commentaire

L'amateur de bière
%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Tourbillon Polaire de Boréale et Messorem Bracitorium

Tourbillon PolaireDouble NEIPA8,6% alc/volCanette de 473 mlBoréale et Messorem Voici la Tourbillon Polaire, une bière collaborative entre Boréale et Messorem Bracitorium, deux microbrasseries qui sont appréciées entre autres...

Fermer